Week-end de lancement Cœur de métropole

Brest métropole lance une réflexion sur le devenir du centre-ville élargi, le « cœur de métropole » d’ici 20 ans. Devenir des terrains militaires du fond de Penfeld, liaisons avec le port de Brest et la rade, mutation des quartiers en renouvellement urbain, évolution des modes de déplacement, des modes d’habiter et de travailler…. Ces sujets seront au cœur de la réflexion.

Un week-end de lancement de la démarche est organisé les samedi 17 et dimanche 18 novembre 2018. Temps fort grand public, les différentes animations prévues ont pour objectif d’informer sur le territoire concerné et sur les enjeux liés au projet, de présenter l’équipe missionnée mais aussi, de récolter des premières contributions sur le territoire vécu, les images et imaginaires que véhicule la ville et sur les envies des habitants pour l’avenir de ces lieux.

  • Inauguration de la maison des projets et café urbain

Venez inaugurer la Maison des projets lors d’un café urbain le samedi 17 novembre à partir de 14h30. Située au sein des Ateliers des Capucins, au sortir du téléphérique au 1er étage des Ateliers, la Maison des projets est un espace d’exposition et d’échange dédié à la démarche « Cœur de métropole ».

Pour cette première rencontre, après une présentation l’équipe en charge du projet, venez échanger avec des artistes brestois autour des « imaginaires » véhiculés par la ville.

  • Les promenades exploratoires

Venez participer aux promenades exploratoires organisées le dimanche matin 18 novembre. Sur un mode sportif, ou à un rythme plus familial, venez (re)découvrir les lieux et échanger avec l’équipe des architectes urbanistes et leurs intervenants. Quelles images véhiculent ces endroits ? Quels sont les usages actuels, et ceux de demain ? Quelles sont nos envies pour après-demain ?

A l’issue des promenades, un pique-nique convivial et des animations aux Ateliers des Capucins permettront de prolonger les échanges. Il appartient à chacun d’apporter son repas.

Dans le détail :

–          Le trek urbain, boucle de 7km au départ des Ateliers des Capucins (passage des Arpètes) à 10h. Sur inscription uniquement (lien vers le formulaire sur jeparticipe.brest.fr ou par téléphone au 02.98.33.50.50)

–          La promenade familiale : boucle de 4km au départ des Ateliers des Capucins (passage des Arpètes) à 10h30. Sans inscription.

Retrouvez toutes les informations dans le flyer en pièce jointe ou sur le site jeparticipe.brest.fr

Attention, le trek urbain est sur inscription (sur le site ou par téléphone) avant le samedi 10 novembre.

Un kiosque à lecture sur la place Wilson

Sujet proposé par le CCQ Brest-Centre Embellir

voir –> ici

Par quelques aménagements légers, le kiosque à musique de la place Wilson pourrait devenir un kiosque à lecture.

Présentation du projet

Il s’agit d’y installer une boîte à livres et quelques sièges afin de transformer cet espace peu utilisé en un lieu convivial favorisant le partage et la lecture. D’autres éléments accessoires pourront y trouver leur place : prises USB de recharge par énergie solaire, pompe à vélo, fontaine … Le mobilier installé sera démontable et n’entraînera aucune modification de l’architecture du kiosque existant. Par contre il le mettra en valeur par une fréquentation accrue pour un usage solidaire (partage de livres et d’idées) et le rendra moins austère.

Initialement les livres disposés dans la boîte seront fournis par les membres du CCQ Brest-Centre et ils seront renouvelés par les lecteurs.

« ce projet a été validé en réunion CCQ-BC le vendredi 21/09 »

 

une belle et grande fresque rue de Glasgow

un sujet proposé par quelqu’un du CCQ-BC à titre individuel

Réfection de la fresque de la rue Glasgow : voir –> ici )

Présentation du projet

A l’heure où de nombreuses fresques et autres trompes l’œil apparaissent dans certains quartiers (ce que j’adore), il est dommage qu’une des plus anciennes se meure dans l’indifférence générale et ceci à deux pas de la mairie centrale de notre ville.

Je ne sais si elle rentre dans le cadre de projet participatif mais force est de constater que le public lui, voit cette fresque à chacun de ses passages.

Proposition : refaire cette Fresque en s’inspirant des superbes « Graffs » que l’on voit  aux Quatre-Moulins ou sur l’ancienne route du Moulin Blanc.

 

Brest a soif : accès à des points d’eau publiques dans tout Brest

un sujet proposé par quelqu’un du CCQ-BC à titre individuel

Brest a soif : accès à des points d’eau publiques dans tout Brest (voir –> ici )

Mise en place de points d’eau dans les jardins et sur les zones de balade qui bénéficient déjà d’eau courante pour l’arrosage automatique des pelouses

Présentation du projet

Lors de nos balades et diverses promenades force est de constater qu’au sein de la ville de Brest il n’existe (à ma connaissance) que deux sources d’eau (une sur le célèbre maison de la fontaine à Recouvrance et l’autre sur le skate-park du jardin Kennedy. De nombreux promeneurs, enfants, personnes âgées et autres joggeurs sont demandeurs de ces points d’eau sur l’espace public, surtout en cette période de fortes chaleurs, ou faudra-t-il comme je le fais…. m’abreuver au tuyau mis en place pour rincer les planches à voiles du port du Moulin Blanc ou dans les toilettes publiques peu ragoûtantes. La solution la plus simple est d’utiliser les endroits qui bénéficient déjà d’eau courante pour l’arrosage automatique des pelouses.

 

Des reposes fesses pour Brest

un sujet proposé par quelqu’un du CCQ-BC à titre individuel

Mise en place de mobiliers urbains d’intérêt certain (voir –> ici )

Présentation du projet

De nombreuses rues, balades, jardins, sentiers côtiers ne disposent pas d’assises ou de bancs par manque de place (cas du haut Jaurès) ou par oubli d’intégration de ceux-ci dans certains aménagements.

Le constat fait que de nombreuses personnes (âgées ou pas) se plaignent à juste titre de leur difficulté à se déplacer au sein de la ville (et ailleurs) par le fait qu’ils ne puissent  se reposer pendant leur balade ou leur course,

Certes des mobiliers urbains existent mais ils sont peu nombreux,

Proposition : Une solution que je propose est d’augmenter le nombre de ceux-ci en y intégrant aussi des « reposes Fesses » qui sont une solution là ou le manque de place empêche la pose de bancs plus traditionnels et par exemple pourrait empêcher le stationnement sauvage constaté dans le haut de la rue Jean Jaurès,

Les photos de repose fesses sont prises aux alentours du château