Affichage sauvage/Tags

Le panneau d'information sur le Rond de Jardin est arrivé !!!

-www.ccq-brest-centre.net

Le panneau d'information du quartier de Kérigonan a été mis en place la semaine dernière. 5 années que nous l'avions demandé !

Nous sommes donc très loin de la mise en place de la démarche "PPS" (Project for Public Spaces, en français Projet pour Espaces Publics) à Brest.

Cette technique "bottom up", à l'écoute de groupes d'habitants, reconnait et met en valeur leur expertise d'usage.

Elle permet de réaliser de petits projets de façon légère, bon marché et rapidement ! C'est de la vraie démocratie locale ! http://www.pps.org

Gardons espoir, nous sommes sur la bonne route même si nous avançons TRES lentement pour ne pas dire à pas de sénateur!

à Kerigonan, c'est pas Malin !

 Aujourd'hui 3 Janvier, les sapins usagés ont fait leur apparition près des containers poubelles enterrés.

En attendant l'opération "Sapin Malin" de samedi Place Guérin (c'est bien loin pour nous), ils volent ! "C'est pas malin"

 

Au passage je note que nous n'avons pas eu la chance de bénéficier d'un panneau d'expression publique ce qui aurait permis de faire une information plus large concernant l'opération Sapin Malin.

Nous devons nous contenter d'une petite affiche placée dans la cabine téléphonique de la place Nicolas Appert. Et ce n'est pas un lieu d'affichage…

Je répète "C'est pas Malin" !

 

         

Nouvelle fresque...

Nouvelle fresque depuis dimanche rue Jean-Jaurès sur le rideau de fer du Leclerc. Auteur Yann METIVIER, nom d'artiste PAKONE, n° de mobile 06/20/67/23/28. Cet agréable personnage prendra contact avec les CCQ. Claudie.

CR Réunion Référents du 26 janvier 2011

Date réunion: 
Mer, 26/01/2011 - 18:00
Participants et invités: 

Jeanne Cornec - Philippe Saget - Michelle Quéroué-Mary - Eliane Abgrall - Charles andré Massa - Jean Yvon - Laure dosso - Michèle Gau Marc Suquet - Laure Gueneugues  Proximité - Emmanuelle Cibaud IDP


Excusés : Pascale Hautin - Hélène Debeir - Jacqueline Kernéis - Jean Luc Déniel - Robert Marc

Ordre du jour: 

* Panneaux expression libre : présentation par Laure Gueneuguès et Emmanuelle Cibaud
* Le point sur les demandes des habitants
* Projet de marché et fresque à Sanquer
* Questions diverses
 

1 – Panneaux expression libre
Suite au souhait de la ville d’interdire l’affichage sauvage, elle propose de  créer des espaces de regroupement de l’information en implantant des panneaux d’expression libre.
Présentation de la proposition d’implantation de panneaux d’expression libre faites par le service déchets-propreté sur les divers secteurs du centre ville.



  • Hyper centre Siam

  • Jaurès Collet

  • Siam Gare

  • Saint Martin Sébastopol

  • Axe port de plaisance

  • Clémenceau Gare

Un choix  de 3 à 4 implantations dans chaque secteur a été retenu et sera proposé lors de la réunion de concertation entre services le 1er février prochain.
NB : Il a été proposé qu’un panneau puisse être ajouté près du Rond de jardin à Kérigonan.
La commission voudrait connaître le budget global de cette action. Elle espère qu’une communication par voie de presse sera réalisée.


2 - Le point sur les demandes des habitants



  • Présentation du fichier Excel utilisé par les IDP pour gérer les demandes des habitants. Ces fiches concernent uniquement les demandes faites lors des visites de quartier, par les habitants, ainsi que les problèmes relevés par les IDP lors de la visite.

  • Les demandes sont classées par secteur et par date.

  • Il permet de suivre les demandes en cours, réalisées ou encore en attente. Dans ce cas, la raison du non-traitement est indiquée.
    Afin de pouvoir faire un point tous les trimestres, sur les travaux réalisés, une demande de récupération du fichier et mise sur le site a été demandée à la proximité.
    Nous avons aussi proposé que les demandes des habitants, transmises par les membres du CCQ-BC soient incluses dans cette liste

3 - Projets de marché et fresque à Sanquer
Ces projets ont été évoqués dans la commission animation.



  • Marché Sanquer : Rencontre prévue le 7 février à 17h avec Luc Moal (Service Domaine Communal)

  • Fresque Sanquer : En attente de confirmation de la date de RV avec l’architecte des Bâtiments de France (ABF)

4 – Divers
Jean Yvon évoque le problème d’éclairage sur l’esplanade du château
Michèle Gau fait remarquer que des arbres ont été coupés sur la place Wilson et des haies supprimées dans le jardin qui se trouve face à la sous préfecture.
Question : les espaces verts vont-ils replanter les arbres et remplacer les haies ?


Prochaine réunion référents le mercredi 23 février à 18h30 salle du Belvédère
 

Résumé de la réunion: 

 Projet d'implantation de panneaux d'expression libre en centre ville et présentation rapide du suivi des demandes des habitants.


Questions diverses 

L'Affichage sauvage et les Tags

Date réunion: 
Mar, 22/06/2010 - 18:30
Participants et invités: 

Intervenants : Pierre Yves Clavier et Sophie Salmon


Participants : Membres du conseil Consultatif de quartier de Brest centre


                  Référents 

Ordre du jour: 

Rappel de l’ordre du jour :


* Présentation du dispositif en cours d’élaboration sur la politique en matière de lutte contre l’affichage sauvage (PY Clavier)
* Présentation du dispositif mis en place sur Brest centre concernant les tags (Sophie Salmon)

1 - Présentation du dispositif en cours d’élaboration sur la politique en matière de lutte contre l’affichage sauvage (PY Clavier)


A la demande des élus de la collectivité, la Direction Déchets Propreté a mis en place une étude sur la lutte contre l’affichage sauvage à travers une analyse de l’existant et l’expérience d’autres villes.Constat de la situation
• Un nombre important d’émergences  sur le domaine public :
• Boitiers Poste, France Télécom, Numéricâble
• Boitiers EDF, GDF, feux


• Un mobilier urbain très impacté par l'affichage sauvage :
• 97 % des boitiers
• 70% des panneaux de signalisation


• Différents types d’afficheurs sauvages :
• Salles de spectacles : 37 %
• Milieu associatif : 30 %
• Commerces et discothèques : 23 %
• Affichage politique et syndical : 11%


• Type d’affichage :
• Tags 
• Affiches papier
• Autocollants (stickers)


La problématique du service est à la fois de pouvoir concilier le besoin en affichage libre rendu nécessaire pour un bon dynamisme culturel essentiellement, tout en veillant au maintien d’une bonne qualité des espaces publics... tout cela, dans un contexte de fort renouvellement urbain de l’hyper centre avec l’arrivée du Tram et la piétonisation de Jaurès et Siam.


Les actions menées dans les autres villes (et qui ont donné satisfaction à 90%) ont fait apparaître la nécessité d’un dispositif s’appuyant sur trois éléments :
* Une organisation de  l’affichage libre : plus visible et mieux entretenu
* La nécessité de faire appliquer la règle
* Nettoyer de façon systématique et rapidement : engagement de retrait sous 24h avec opération rendant l’affiche inopérante dès le constat (bandeau mis en travers rappelant la règle)


L’action envisagée sur Brest centre :


* Un traitement coordonné de l’hyper centre en 2011 dans un périmètre non encore définitif mais avec l’ambition de démarrer sur un secteur restreint pour aboutir rapidement à des résultats, quitte à envisager un élargissement dans un second temps.


 * Mise en place d’un plan d’action s’appuyant sur  quatre éléments :
o Mise en place d’une concertation avec les principaux afficheurs et les propriétaires des boîtiers…
o Réflexion sur les choix des implantations des panneaux d’affichage, élaboration d’un budget de réalisation, commande du matériel et implantation.
o Mise en place d’une organisation interne permettant d’élaborer une procédure « infraction » et une procédure « nettoyage », tout en développant l’information des services qui bien souvent sont en lien avec le secteur du spectacle ou le monde associatif et à ce titre peuvent être des relais de cette politique.
o Elaboration d’une communication avant la mise en application du nouveau dispositif.


2 - Présentation du dispositif mis en place sur Brest centre concernant les tags (Sophie Salmon)


Depuis plusieurs années un dispositif a été mis en place sur BMO avec une équipe de 5 agents, dédiée au nettoyage des tags et équipée d’un fourgon spécifiquement aménagé pour mener à bien ces travaux. Si les interventions concernent toute la communauté urbaine, un dispositif particulier a été mis en œuvre en centre ville, particulièrement touché par ces dégradations.
Dans le périmètre défini, les propriétaires ont été destinataires il y a quelques années d’une proposition d’interventions systématiques sur leurs murs sous réserve qu’ils en soient d’accord. Un document avait alors été rédigé permettant de signifier cet accord. Fort de ces décisions, le service a mis en place des tournées systématiques et intervient toute l’année. Compte tenu de difficultés particulières (impact du traitement par sablage des surfaces notamment) certains propriétaires ne souhaitent pas que le service intervienne, cela peut concerner notamment des copropriétés neuves où des contentieux pourraient être engagés sur la garantie décennale lié à l’étanchéité du bâtiment.
D’autres actions sont menées par la collectivité pour endiguer ces dégradations en croissance d’une année sur l’autre (2761 interventions en 2009 soit plus de 300 supplémentaires par rapport à l’année précédente). Un travail avec les services de police porte ses fruits de temps en temps, quand des personnes sont arrêtées en flagrant délit et sont condamnées à rembourser les frais de nettoyage. Les Espaces Verts font un travail de végétalisation de murs empêchant par des moyens techniques cette pratique. Dans d’autres quartiers, un travail a été mené avec ERDF et des équipements de quartier pour réaliser des fresques sur les transformateurs électriques… Les moyens sont divers mais se trouvent toujours confrontés à cette activité.
Le nettoyage mis en place est un service gratuit à la population, mais représente un coût pour la collectivité.
Le service n’a pas joué un rôle de conseil auprès des copropriétaires dans le choix des peintures anti-tags, d’une part parce que les produits sur le marché ne sont pas véritablement probants et la collectivité ne peut favoriser tel ou tel fournisseur.


Les échanges ont permis de faire émerger le besoin de renouveler l’information auprès de copropriétés du centre ville sur le dispositif de nettoyage systématique, de regarder le périmètre définit il y a quelques années pour voir si des adaptations sont envisageables.
La proposition de définir des espaces d’expression a été faite. Cette idée a permis de préciser les différences d’approches qu’il y a entre des graffeurs qui interviennent sur des murs du port par exemple et qui semblent plus dans une démarche artistique, que des tags de type signature ou symbole dont le message apparaît difficilement perceptible.


 Conseil Consultatif du quartier Brest centre – groupe de travail « Tranquillité publique »

Résumé de la réunion: 

Présentation du dispositif en cours d'élaboration sur la politique en matière de lutte contre l'affichage sauvage (PY Clavier)


Présentation du dispositif mis en place concernant les tags (Sophie Salmon)