Synthèse atelier du 24 juin 2019 – tram B + BHNS par membres CCQ-BC

Cliquez ICI pour obtenir la synthèse officielle de l’atelier de Brest-Centre suite à la réunion du 24 juin 2019.
Vous trouverez tous les comptes-rendus sur le site « jeparticipe.brest« 


Brève synthèse rédigée par les membres du CCQ-BC présents lors de la réunion.

Nous étions une petite vingtaine de personnes (dont 7 membres du CCQ BC) au salon Colbert pour discuter sur les options de transport (tram + bus à haut niveau de service BHNS) pour le centre ville.
NB : La moitié des personnes venait des autres quartiers car elles n’avaient pas pu participer aux ateliers sur leur secteur.

Après une introduction sur l’ensemble du projet par Mr Victor Antonio, nous avons planché sur le réseau de Brest-Centre.

Pour info, le tram B (Gare-Bellevue-Hôpital = 5,4 km) peut transporter 200 pers/rame avec 10 rames et 11 stations avec une fréquence de 6 mn aux heures de pointe.
Le BHNS (Gare-Lambé = 4 km) peut transporter 120 pers/bus avec 9 bus et 12 stations avec une fréquence de 6 mn aux heures de pointe.

Synthèse et remarques des questionnements des participants :

  • Intégrer les dimensions écologiques (verdure le long du tram), environnementales et les nouveaux moyens de transports (vélo, trottinettes…).
  • Prévoir une liaison avec la SNCF dans le futur (les règlementations des tramway et des trains sont très différentes : le train est lourd pour pouvoir supporter des incidents techniques alors que le tram est léger avec une accélération importante).
  • En profitant des travaux de construction du nouveau réseau, les participants demandent plus de pistes cyclables.
  • Etant donné que le BHNS ne pourra pas circuler en site propre sur la rampe S. Penquer, (consolidation des remparts du cours Dajot coûteux et très mal vu par l’architecte des bâtiments de France) rien ne l’empêche de retrouver un site propre jusqu’au « bar du gaz » pour desservir la nouvelle zone de bureaux et d’officines du port de commerce.
  • Prévoir une concertation sur la restructuration du quartier de la gare en parallèle avec la reconstruction de l’îlot Cerdan.
  • Le bus ayant le même trajet que le tram de la gare à la place de la Liberté, il serait judicieux de le faire passer par un autre chemin comme, par exemple, lui faire traverser le nouveau quartier Cerdan via la rue Victor Hugo.
  • Les participants sont d’accord pour que le terminus du tram se situe en bas de l’hôpital.
  • Du côté de Guipavas, il faut que les bus arrivent directement à l’aéroport.
  • Pourquoi ne pas prolonger le réseau jusqu’au quartier de la Cavale Blanche, au Questel, la Fontaine-Margot. Le tracé actuel est bien trop court (5 km contre 14 pour la ligne A).
  • Ne pas oublier les parkings relais en bout de ligne.
  • Avoir accès aux détails des dépenses (coût d’un BHNS électrique, coût du nouveau pont en parallèle à Schumann, …)
  • Remplacer la ligne D du BHNS par une fourche au niveau de la place Albert 1er sur la ligne B du tramway.

La synthèse dans les différents quartiers aura lieu le 10 juillet au salon Richelieu.

Synthèse de l’atelier vue par l’illustratrice Julie.