Opération « Brest rayonne »

Projet « Brest rayonne »

1500 euros ont été accordés par la mairie dans le cadre des initiatives citoyennes pour ce projet.

But :

Faire revenir Paule Kingleur, l’artiste à l’origine de l’opération « A pied sur le pont » réalisée sur le pont Schuman l’an dernier.
L’artiste est habituée à travailler avec des groupes. Les écoles, patronages, MPT sont invités à prendre contact avec nous pour participer à ce projet.

Elle est d’accord pour refaire une telle opération entre la station de téléphérique Jean Moulin et l’arbre empathique à l’occasion du passage du Tour de France à Brest.

Elle viendrait à Brest pendant une dizaine de jours au moment de l’installation pour les festivités et pour guider le groupe entre le 29 juin et le 13 juillet (date de l’Etape brestoise). Une grande partie du budget sera donc consacrée au déplacement, à l’hébergement et à sa rémunération (environ 1200 euros). Les dates de l’installation sont prévues du 2 au 8 juillet.

Il va donc falloir utiliser du matériel de récupération et trouver des volontaires en plus des membres du CCQ.

La mairie nous réservera un emplacement au marché de Saint Louis le dimanche 1er juillet pour parler du projet et inciter les passants à y participer avec l’aide d’un flyer.

La salle des syndicats à l’Harteloire est réservée pour nous du 2 au 8 juillet de 9h à 18h.

N’hésitez pas à soumettre vos idées sur le sujet !!

Matériel :

  • 20 à 30 roues de vélo. L’association Brest à pied à vélo (BAPAV) peut nous en fournir une bonne partie mais à nous d’en trouver autour de nous pour compléter
  • Branches d’arbres d’environ 1,5 m avec des embranchements et sans feuilles : à ramasser vers le mois de juin par nos soins. Il nous faudrait une remorque : avis aux membres qui en possèderaient !
  • Toile de voile de bateau : une entreprise est d’accord pour nous en fournir
  • Laine/fil de fer/fibrofil : Jean-Luc a apporté un échantillon qui pourrait convenir mais vous êtes invités à en trouver aussi et à apporter des échantillons.

N’hésitez pas à envoyer des idées et à chercher du matériel disponible mais aussi à trouver des idées de mots (poétiques, en lien avec le cyclisme) qui seront inclus dans l’œuvre.