Brest-Centre

CR de la plénière du 23 juin 2017

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

N'oubliez pas le renouvellement des CCQ brestois en octobre 2017. Plus d'info en septembre dans la presse... 

-www.ccq-brest-centre.net

 

-www.ccq-brest-centre.net

Lettre de Brest-Centre n°34

Brest en commun: Interview de Gaelle Filly (Service internet et expression multimédia de la ville de Brest), Wiki-Brest, Brèves du CCQ BC, les communs, Carte des communs, le couple Larvor, le jardin partagé au PL Guérin, rue Marie Lenéru, agenda

date parution: 
Juin, 2017

Compte rendu de réunion du groupe « Embellir la ville »

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF
Date réunion: 
Ven, 16/06/2017 - 18:30
Participants et invités: 

Membres du CCQ présents : François Balcon, Jeanne Cornec, Olivier Cuzon, Jean-Luc Déniel, Laure Dosso, Philippe Saget

Excusés : Robert Goavec

Ordre du jour: 
  • A pied sur le pont.

  • Pourquoi ne pas essayer de se regrouper en créant un collectif afin de mobiliser Bibus et les divers CCQ des quartiers traversés par le tram pour amplifier l'action de végétalisation appréciée de tous ?

  • Que se passe-t-il du coté des meubles Roignant ?

  • Vitrines abandonnées et renouvellement urbain du haut Jaurès.

  • Comment améliorer l'aspect des blocs de béton « état d'urgence » ?

  • Pouvons-nous proposer une action phare susceptible de mobiliser l'adhésion de nouveaux membres au CCQ ? (suite dernier CoCo).

Les six points de l'ordre du jour ont été débattus.

 

A pied sur le pont

L'opération s'est déroulée le 14 mai.

Les diverses installations ont permis de bien améliorer l'attractivité du pont : photos, jardinières, minis jardinières et cônes, lettres tricotées et pompons, chaussures ailées, roues branchées … Tout cela en collaboration avec des étudiants de géo-architecture, des artistes, d'autres associations (Fibrophiles, Incroyables Comestibles) et le CCQ Europe.

Le CCQ Brest-Centre regrette que celui de Bellevue se soit retiré de l'opération et le manque de soutien par la ville (réduction de la circulation, fourniture de plants, financement).

Laure fera une présentation lors de la prochaine plénière.

 

Pourquoi ne pas essayer de se regrouper en créant un collectif afin de mobiliser Bibus et les divers CCQ des quartiers traversés par le tram pour amplifier l'action de végétalisation appréciée de tous ?

Cette idée sera proposée en inter-quartiers via la direction de la proximité.

Elle n'aura de suite que si les services de la ville et Bibus s'investissent dans les opérations qui pourraient ainsi devenir pérennes.

 

Que se passe-t-il du coté des meubles Roignant ?

Il semble bien que le magasin continue de fonctionner.

Il paraît qu'il n'y a plus de demande de permis de construire en cours d'instruction.

La vente de la parcelle et la construction d'un immeuble d'habitation à cet endroit seraient donc reportées mais qu'elle est la suite ? Abandon progressif des lieux qui deviendra une friche ou réalisation d'un espace public conforme aux souhaits du CCQ ?

 

Vitrines abandonnées et renouvellement urbain du haut Jaurès

Nous avons peu d'informations sur les actions pilotées par la mairie de Saint-Marc malgré l'inscription de certains de nos membres dans la liste des personnes intéressées.

À relancer par l’intermédiaire de la mairie de quartier (JLD).

Les actions ponctuelles menées au 223 rue Jean Jaurès ou les Uptown Sessions sont éphémères et ne se montrent pas d'un grand intérêt pour l'avenir durable du quartier.

Une des causes identifiées pour l'abandon des espaces commerciaux est le prix excessif des loyers. Une taxe proportionnelle à ces loyers pourrait encourager à faire baisser les prix et à attirer de nouveaux occupants.

 

Comment améliorer l'aspect des blocs de béton « état d'urgence » ?

Ces blocs, destinés à l'encadrement et la protection des regroupements de personnes, ne sont pas d'un aspect très agréable et risquent d'être présents sur l'espace public pendant un certain temps.

La meilleure solution pour en améliorer l'aspect serait de les peindre de motifs figuratifs ou géométriques.

Trois questions se posent :

  • Combien de blocs ?

  • Est-ce qu'un budget peut être débloqué pour cette opération ?

Questionner la mairie de quartier (JLD).

  • Qui peut effectuer les travaux de peinture ?

Pour ce dernier point Olivier doit contacter la section peinture du lycée Dupuy de Lôme. Hors réunion : cette piste n'est pas possible pour la prochaine année scolaire, le plein de projets étant déjà fait.

 

Pouvons-nous proposer une action phare susceptible de mobiliser l'adhésion de nouveaux membres au CCQ ? (suite dernier CoCo).

Lors du dernier comité de coordination du CCQ, il a été décidé de proposer une action phare susceptible d'attirer de nouveaux membres lors du renouvellement de l'automne 2017. Cette action serait susceptible de recevoir un financement.

Trois propositions ont été faites au cours de la réunion :

  1. Avenir de « l'arbre empathique » quelque peu abandonné au bas de la rue de Siam

  2. Fleurissement des façades par les habitants.

  3. Référencement du patrimoine brestois.

Les deux derniers sujets ont été retenus car ils permettent de mobiliser les habitants et seront étudiés sur du long terme. Ils seront proposés par le groupe à la plénière pour un choix parmi ces idées et d'autres par l'ensemble des membres du CCQ.

Résumé de la réunion: 

Cliquer sur le titre pour lire le compte rendu complet.

PIque-nique et kermesse à Sanquer - Samedi 24 juin à partir de 11h

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

Une grande première dans le quartier Saint-Michel/Sanquer samedi 24 juin !

 

Une journée commune avec le traditionnel pique-nique du quartier, organisé par le Conseil Consultatif de Quartier de Brest-Centre (CCQ BC), suivi de la kermesse de l’école Sanquer, organisée par l’Association des parents d’élèves (APE).

 

-www.ccq-brest-centre.net

 

Pour la dixième année consécutive, à partir de midi, samedi 24 juin, les tables seront dressées devant l’école sur la place Sanquer pour le pique-nique du quartier St-Michel/Sanquer, et l’APE de l’école Sanquer proposera des saucisses et merguez accompagnées de frites pour ceux qui n’auraient pas prévu leur déjeuner car cette année, les organisateurs (CCQ de Brest-Centre et l’APE) ont couplé cette manifestation avec la kermesse pour faire de cette journée un moment exceptionnel de convivialité intergénérationnel.

L’association Vert-le-Jardin tiendra aussi un « café-compost » de 11 heures à midi. Vous êtes invités à vous munir de sac(s) afin de ramener gratuitement du compost pour vos jardinières. Une distribution de seaux à compost est aussi prévue et des « maîtres-composteurs » vous informeront sur leur utilisation.

L’après-midi, outre de nombreux stands de kermesse, diverses animations seront proposées aux enfants et adultes, entre les spectacles des élèves de l’école. Des jeux seront organisés sur la place autour du nouveau panneau de basket et du terrain de pétanque. À l’intérieur et à l’extérieur de l’école, vous pourrez goûter aux excellentes pâtisseries réalisées par les parents d’élèves, et les jeunes pourront se faire maquiller.

Des membres du CCQ et le maire adjoint, Réza Salami, seront à votre écoute concernant les questions que vous vous posez sur le quartier. On vous attend nombreux, sous le soleil, ce samedi !

Cheminement piétons « Foch »

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF
Date réunion: 
Mar, 06/06/2017 - 18:30
Participants et invités: 

Katia Le Gall du service aménagement urbain de Brest métropole,

Paul Monnoyer et Elodie Cornec de la mairie de quartier,

François Balcon, Marie Annaïck Moal, Janou Cornec, François Le Corre, Jean-Luc Déniel du CCQ

Ordre du jour: 

À la demande de la ville de Brest, une réunion a été déclenchée concernant la réalisation d'un cheminement piéton entre la fac Ségalen et la place Albert 1er.

En introduction, les démarches en cours pour la rénovation du gymnase Foch et les extensions de la fac ont été rappelées. Actuellement trois équipes travaillent sur le projet et le CCQ sera consulté pour faire un choix entre eux. L'avis du CCQ sera rédigé lors d'une présentation qui aura lieu avant la mi-juillet 2017. Le cahier des charges qui a été soumis aux 3 équipes devrait nous être communiqué auparavant.

Le cheminement piétonnier proposé par le CCQ et inauguré le 14 mai dernier doit être pris en compte mais non réalisé dans ce projet. Il donne lieu à une étude séparée. Ce cheminement a été commenté dans le sens Ségalen – Albert 1er et a donné lieu a quelques observations :

  • Son début n'est pas visible. Du rond-point situé devant la fac on n'imagine pas que le large escalier mène à un espace communiquant avec le stade Foch ; il apparait comme un accès réservé aux usagers de la fac.

  • Le grillage qui sépare la fac du stade vient d'être ouvert. Son propriétaire n'est pas clairement identifié mais personne n'en voit l'utilité.

  • L'accès au stade et au gymnase depuis la cité scolaire de l'Harteloire devra être préservé.

  • Le stade est utilisé par l'hélicoptère du SDIS (Service Départemental d'Incendies et de Secours) environ 20 fois par an et son accès doit être préservé pour les ambulances.

  • Le tunnel Heurtebise est utilisé par le club de tir « 357 » depuis 1988.

  • La zone boisée apparaissant toujours sur le PLU a été abattue en 2013. La vue sur l'autre rive de la Penfeld s'en est trouvée dégagée.

  • Le sentier est étroit sur l'arrière du centre des pompiers et mériterait d'être élargi. Le foncier appartiendrait à la Métropole.

  • L'ensemble du parcours est en ZPPAUP mais l'aménagement du cheminement ne devrait froisser personne.

Les acteurs sont donc multiples : Brest Métropole et ville (déplacements, espaces verts, patrimoine, mairie de quartier, …), UBO, lycée-collège de l'Harteloire (région, CA de l'établissement, élèves), SDIS, CCQ.

Un opérateur a été retenu pour faire une étude qui servira de cadre à une réalisation progressive de ce cheminement piétons. Le CCQ et les autres acteurs concerné seront associés à la validation de l'étude.

Résumé de la réunion: 

Présentation de la démarche pour la réalisation d'un cheminement piéton entre la fac Ségalen et la place Albert 1er.

Synthèse de la concertation Cerdan - 23 mai 2017

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

Synthèse de TMO sur les 3 ateliers qui ont eu lieu en mars/avril avec 30 habitants

Toutes les propositions ci-dessous seront discutées au sein des élus et restituées à l'automne en réunion publique. Il faudra aussi intégrer le secteur dans le quartier d'une manière globale et penser à la restructuration de l'école Sanquer qui devra accueillir les nouveaux enfants.

Si l'ilot Courbet, sort de terre en premier, nous espérons qu'il sera bien intégrer à l'ensembe du projet Cerdan...

Attention, ce ne sont que des propositions...

 

Sur l'ilot Courbet:

  • Un immeuble à hauteur raisonnée (entre R+5 et R+8 (avec 3 niveaux de parking souterrain),
  • Trois niveaux de parking en sous-sol,
  • Des commerces, une maison médicale... au RDC,
  • Une dalle végétalisée en front de façade.

 

Sur Cerdan:

  • Des immeubles en palier
  • Orientation Sud et vue mer,
  • Végétalisation des toits et terrasses,
  • Parking en sous-sol,
  • Des habitations individuelles, mitoyennes et en escaliers

Et/ou un habitat participatif dédié aux séniors avec jardin privatif et espace vert public autour de la résidence

 

Sur République:

  • Une salle multi-activité (sports, associations...),
  • Une médiathèque.

 

Déplacements et stationnements:

  • Les espaces des garages à retraiter et à optimiser,
  • Un parking silo au pied de la falaise de la gare avec toit "jardin",
  • Des rues en zone apaissée,
  • Des circulations douces, végétalisées et valorisées,
  • Un passage du secteur en zone payante ?

 

Nouveau cheminement pédestre: Place Albert 1er/fac Ségalen

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

Pour aller à la fac Ségalen, après avoir traversé le pont Schuman (pont des fac, pont des suicidés, pont bleu...) vous suivez les traces de pas sur le trottoir.

-www.ccq-brest-centre.net

Puis, vous coupez à travers le gazon, juste après le massif de fleur et le petit transformateur électrique tout au début de l'avenue Foch, en direction de la clôture de la caserne des pompiers.

La aussi, vous avez quelques traces de pas sur le bitume pour vous indiquer de longer la clôture.  Quelques mêtres plus loin, un panneau vous explique l'histoire du tunnel Heurtebise qui permettait au train départemental, dénommé "train patate", de sortir des douves des remparts.

Vous continuez votre chemin en passant par un lieu de stockage du service des espaces verts de Brest Métropole. Derrière la piscine Foch, vous descendez vers la piste d'atlétisme et du terrain de rugby. Dans la descente, un panneau situé sur un tronc d'arbre vous indique qu'en contre-bas, vous trouvez les vestiges d'un rempart construit dans les années 1840.

Vous longez ensuite la piste dans sa grande ligne droite. On remarquera que l'espace entre la piste et la bordure du stade (côté Harteloire) serait susceptible d'accueillir soit des panneaux d'exposition, soit un parcours sportif pour séniors.

En bout de piste, la pente étant assez raide, on vous propose de passer le long de la salle de sport. Vous pourrez ainsi passer à travers le grillage qui a été ouvert pour l'occasion et arriver ainsi directement sur le parvis de la faculté Ségalen.

 

Restitution concertation Cerdan

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

1) Comme annoncé lors des ateliers, la synthèse de la concertation sur l'ilot Cerdan aura lieu mardi 23 mai à 20h au salon Colbert de l'hôtel de ville. C'est une réunion publique.

2) Pour information, mercredi 17 mai à 18h30 à la médiathèque, une conférence et un film concerneront notre démarche de co-construction d'un quartier. Une personne du groupe des 30 présentera les travaux de nos 6 ateliers. C'est ouvert à tous.

 

A pied sur le pont

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

 

"A Pied sur le Pont" … c’est quoi ?

Un espace, un moment, hors du temps, dans un autre monde. Une dimension où la voiture se fait discrète, où le piéton retrouve la place qui lui revient, où la couleur réveille nos sens et nous donne envie de marcher. C’est déambuler en regardant autour de soi. C’est une parenthèse de douceur sur l’asphalte, un imaginaire de fleur qui suggère une halte.

 

Qui sommes nous ?

Des gens de tous horizons :

  • des étudiants de l’Institut de Géoarchitecture de Brest, lauréats d’un appel à projets lancé par Brest métropole pour sensibiliser la population aux déplacement non motorisés.
  • avec l’association Grand Angle, ils ont organisé l’exposition photographique qui ré-enchante la marche,
  • des membres des Conseils Consultatifs de Brest Centre et d’Europe, également membres du collectif Le vert se tram(e),
  • des artistes plasticiennes dévouées, Paule Kingleur et Julie Souverain,
  • l’association des Fibrophiles,
  • l’association Les Incroyables Comestibles.

 

Avec le soutien de Brest métropole et de la PEPSE, pépinière des solidarités étudiantes, qui financent ce projet citoyen.

 

Pourquoi ce projet ?

Nous avons été réunis par un souhait commun, de transformer un espace, en y croisant nos regards et nos sensibilités.

  • L’urbaniste y verra le moyen d’améliorer l’expérience piétonne sur le cheminement Brest Centre – Bellevue.
  • Le citoyen, une manière de participer à l’embellissement de son cadre de vie, et de s’impliquer dans un projet.
  • L’artiste y verra une manière de transcender l’espace pour éveiller l’imaginaire collectif.

 

Ceci n’est pas un pont… mais le passage vers un autre univers le temps d’une balade.

 

Vous trouverez toutes les photos du dimanche 14 mai 2017 en cliquant ICI 

 

-www.ccq-brest-centre.net -www.ccq-brest-centre.net -www.ccq-brest-centre.net

-www.ccq-brest-centre.net -www.ccq-brest-centre.net -www.ccq-brest-centre.net

Cerdan : Atelier Commerces - Equipement - Activité - 6 avril 2017

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

Dans le cadre de la concertation sur l'îlot Cerdan, le 2eme atelier "Commerces - Equipements - Activité" animé par Françoise Philip au PL Sanquer, jeudi 6 avril, a réuni une dizaine de personnes. 

Après la présentation de la synthèse du 1er atelier par l'animatrice, nous avons essayé de synthétiser l'ensemble des ateliers sur un plan.

Concernant les commerces, se sont ceux de bouches qui sont les plus demandés (avec un distributeur de billets s'il y a des commerces pour dépenser les billets !)

 

L'idée principale est d'orienter l'ensemble des constructions vers le Sud.

2 modèles ont été présentés par les participants:

  • le premier avec des constructions participatives pour seniors avec une maison médicale dans le projet et une médiathèque à la place de l'école République. Chaque batiment devra avoir un parking souterrain. Les espaces entre les batiments correspondront à des espaces verts avec un jeu d'enfants pour les plus jeunes.
  • le deuxième avec des petits immeubles (toujours avec parking), le long des maisons particulières de la rue Lenéru, des petites maisons avec jardins privés (ou non). Une médiathèque est proposée à la place des batiments de l'école Sanquer. Une maison médicale devra voir le jour sur le projet. Les espaces verts seront entre les immeubles.

 

Nous avons remarqué que si nous voulons supprimer la rue Courbet, le quartier devient encore plus enclavé. Il faudrait, peut être, rendre la rue de Kéroriou à double sens mais n'y a t il pas un problème de largeur. Si les garages extérieurs de Kersaint étaient supprimés, il y aurait plus de communication dans le quartier.