Visites de quartier

Visite de quartier secteur Liberté le 11 décembre 2010

Visite du quartier Liberté le 11 décembre 2010 en présence de Réza Salami, adjoint au maire chargé du secteur de Brest Centre, des membres du Conseil consultatif de quartier Brest centre, de l’IDP, de la direction de la proximité et de quelques habitants du centre qui se sont joints au groupe.

 Départ de la visite devant la mairie rue Frézier, puis le groupe a suivi le parcours défini sur la plaquette distribuée par les référents et les IDP, aux habitants et commerçants du secteur visité.
Poursuite du parcours en empruntant la rue Jean Jaurès, rue de la 2e DB, rue Victor Hugo avec son nouveau rond point qui sera aménagé définitivement en 2011, puis rue Branda, où le mauvais état du trottoir pose quelques problèmes aux personnes âgées rencontrées. Par contre la mise en double sens est bien perçue par les habitants et les utilisateurs. Dans cette rue, nous avons eu la surprise de découvrir dans la cour intérieure d’une propriété, agrémentée d’un coquet petit jardin, un blockaus ignoré des habitants et des membres présents.
Suite du périple, rue Comtesse de Carbonnières, sous les Arcades de la Place de la Liberté, descente vers la rue Colbert où derrière le Quartz, l’IDP remarque un poteau métallique en très mauvais état, qu’il serait souhaitable d’enlever si possible. En passant devant le Commissariat central, un échange a lieu avec les agents, puis remontée du groupe vers le Multiplex où une vérification de la durée du feu du Bld Clémenceau pour la traversée des piétons est demandée. Rue Kérabecam, nous remarquons des carreaux cassés sur la façade de l’Hôpital Morvan.
Lors de la visite, les participants ont constaté la suspension des travaux du tram et les aménagements provisoires mis en place pour la période des fêtes de fin d’année, toutefois des protections supplémentaires seraient nécessaires pour la sécurité des piétons. Réza Salami a rappelé que la mise en place de la navette de bus autour de Siam connaissait un bilan mitigé.
La balade se termine sur le Marché de Noël, très fréquenté, par cette matinée ensoleillée.

 

Visite de quartier : Liberté - 11 décembre 2010

Samedi 11 décembre 2010 à partir de 10h, les habitants du quartier Liberté sont invités à rencontrer Réza Salami, adjoint au maire de Brest-Centre

assisté de l'Inspecteur du Domaine Public (IDP) ainsi que les membres du Conseil Consultatif de Quartier Brest-Centre.

Trajet:
RV devant la mairie Rue Frézier - Rue de Glasgow - Rue de la 2ème DB - Rue J. Jaurès - Rue V. Hugo - Rue Branda - Rue Comtesse de Carbonnières - Arcades côté Dialogues Enfants - Office de Tourisme - FR3 - Hôtel de police - Poste - Bd Clémenceau - Rue Duquesne - Rue Kérabécam - Rue Dr Lenoble - Retour à la mairie côté Marché de Noël

Adieu mur végétal !!!

En Mars 2010, c'est à dire environ 9 mois, le service "espaces verts" a planté 15 plants de vigne-vierge le long du mur de l'école Sanquer, rue E. Renan. Nous avons assisté pendant l'été à un rapide développement végétal. Les riverains étaient confiants de voir le mur recouvert de végétation pour éviter les tags.

Malheureusement, les photos prises fin octobre 2010  nous montrent que les plants ont soit disparus, soit ont beaucoup de mal à se développer correctement.

Disparition des plants

Ce n'est pas demain que le mur sera recouvert !

Que s'est il passé pour que cette plante rustique ne pousse pas mieux le long d'un mur? L'orientation Est est pourtant favorable. Peut être qu'il n'y avait pas assez de terre?

Adieu notre mur végétal.... mais ce n'est que partie remise. A la place, nous aurons peut être une fresque pour égayer le quartier.

Au fil des rues

Compte rendu de la visite de quartier sur Kennedy-Wilson - samedi 16 octobre 2010

Le rendez vous autour de Réza Salami était prévu à 10h square de La Tour d’Auvergne devant le kiosque à chevaux. Le groupe composé des Référents du CCQ Brest-Centre, du représentant du service « Proximité », de l’IDP, a fait remarquer les dégradations sur le kiosque auquel il manque un cheval. Remarque sur l’état de vétusté de la cabine téléphonique anglaise et sur la densité de la végétation de cette place qui pourrait être plus aérée et plus fleurie.

 

Première halte sur le square L’Herminier où nous avons admiré la superbe porte de la caserne Guépin. Toutefois, la plaque historique retraçant son histoire est très petite et il faut s’approcher de très près pour la lire. La mise en valeur de ce monument doit être prise en compte par la mairie (éclairage au sol, changement de la plaque informative). A l’heure de la pause méridienne, la pelouse du square est un havre pour pique-niquer au soleil, mais nous avons noté une absence cruciale de poubelles.

 

Le groupe autour de Réza Salami devant la porte de la caserne Guépin – Square L’Herminier

 

En passant devant le kiosque de la place Wilson, certaines personnes ont trouvé ce monument triste, un peu délabré et demandent d’y mettre, au moins, quelques bacs à fleurs en attendant une réflexion sur une restauration des nouveaux jeux et espaces verts existant déjà sur la place.

 

Rencontre de la directrice de l’école Jean Macé et de quelques parents qui proposent une réflexion sur le stationnement aux abords de l’école, rue B. Delessert. Dans le cadre de la mise en place de règlement sur l’usage des cours d’écoles hors temps scolaire, ils sont très intéressés par le projet et souhaitent rencontrer la mairie pour envisager un échange sur l’ouverture, l’animation de la cour et le lien avec le jardin.

 

Nous avons continué notre périple en traversant le parc Alphonse Juin pour aller jusqu’au jardin Beautemps Beaupré. Nous avons remarqué qu’il n’y avait pas de passages piétons aux sorties de ces 2 jardins, où une œuvre d’art ferroviaire trône au-dessus du port sans aucune information touristique et artistique. L’installation d’un banc permettrait d’admirer la rade.

 

En remontant vers la CCI, nous avons fait remarquer à Réza Salami le stationnement anarchique sur le trottoir le long de la rue Salaun Penquer (trottoirs en très mauvais état utilisés en parking).

 

Fin de la visite vers 12h30 en haut du jardin Kennedy. Des conseillers proposent de regrouper les 2 zones de jeux pour enfants vers le bas du jardin et d’en clôturer l’espace. Les toilettes publiques sous le skate-park ont enfin été murées et leur réfection se fera si le budget le permet !

 

Les toilettes avant…

Les toilettes maintenant…

 

Même si peu d’habitants sont venus à notre rencontre alors que le soleil était de la partie, nous avons soulevé quelques petites améliorations pour le confort de ce quartier.

 

 

           

Quelques images de Brest en 2009

Une vidéo sur le patrimoine architectural de Brest centre par Jean Luc Déniel

Voir la vidéo ...

Des nouvelles de la nature à Sanquer

A la mi-septembre, notre mur végétalisé a bien du mal à se développer. Comment faire pour l'aider?

Nous sommes loin des belles photos de plantes du Rond de Jardin...

  1. Les pousses sont un peu rachitiques.

  2. Au lieu de pousser à la verticale, ce plant préfère partir à l'horizontale...


     
  3. A cet endroit, il y avait 2 plants... Ils ont disparu sous les herbes folles.


     
  4. Ici, quand les pousses arrivent à monter, des passants les arrachent. On voit encore la trace de leurs petites "pattes" sur le mur.


     

Donc, comment faire pour que nos plants puissent pousser correctement sur le mur?

  • Il faudrait déjà que les "Espaces Verts" viennent régulièrement entretenir les plates-bandes.
  • Pourquoi ne pas mettre un panneau de chaque côté du mur (côté rue de la République et côté place Sanquer) pour expliquer notre démarche.
  • Nous avons pensé aussi au grillage pour protéger les plantes mais, ce n'est pas joli, ca doit coûter...
  • Autre solution: plutôt que mettre des pancartes comme signalétique, on pourrait inscrire à la peinture à même le mur : "Prenons soin de ce mur en voie de végétalisation..." Cela sera plus rapide à réaliser, moins cher, et la peinture sera recouverte par la végétation d'ici quelques années...

 

Evolution du mur végétalisé de l'école Sanquer (mi-août 2010)

Notre mur végétalisé à base de vigne-vierge, rue E. Renan, sur le mur de l'école Sanquer, commence à prendre forme.Pour suivre l'évolution de ce mur, je vous conseille d'aller lire les différents articles déjà parus sur le sujet.

Avant de vous présenter notre mur, je ne peux m'empêcher de vous montrer ce que l'on fait de mieux sur le sujet... à l'exposition universelle de Shanghai (Chine) sur le pavillon français
(merci au fils de Denise Le Foll qui nous a ramené cette photo - août 2010).

Maintenenant, voici quelques photos de nos modestes plants ainsi que quelles remarques en date du 18 août 2010 - 9h du matin...

Vue d'ensemble des plants de long du mur. On peut noter qu'ils ont bien pris et qu'ils se portent bien.
Mais sur les 14 plants, à peine la moitié à décider de pousser vers le haut.

Cette pousse va bientôt (enfin dans quelques mois !) réalisée ce que nous avons voulu dès le début du projet:
recouvrir le mur pour éviter les tags !!!

Celle-ci a oublié qu'il fallait monter sur le mur et non recouvrir le trottoir...

Cette pousse a bien montée mais s'est décrochée du mur.
Quelle serait la solution pour la replacer - la scotcher sur le mur ???

Sur cette plate-bande, nos 2 plants n'ont pas résisté.
A la place, nous avons autre chose mais qui n'a certainement pas envie de grimper au mur !
On devrait sussurer à l'oreille du service "espaces-verts" qu'il devrait passer faire un peu de ménage.

 

 

Galerie photos du Pique Nique Place Sanquer - 5 juin 2010

SANQUER EN FETE... SOUS LE SOLEIL, EXACTEMENT

Une belle rencontre entre riverains, parents d’élèves, familles et amis du quartier ce samedi 5 juin pour le pique nique de la place Sanquer : plus de 200 personnes sur le site.

La scène ouverte décorée par des masques colorés réalisés par les enfants de l’école Sanquer, qui ont présenté aussi une expo photo, a permis à deux groupes de jeunes musiciens de jouer en public pour la première fois ("body traps" de Douarnenez et une formation de la MPT de l’harteloire menée par Kylian). Certains talents du quartier ont fait de belles impros chantées. Le patronage laïque municipal Sanquer sous la houlette d’André Vaillant et de Laurence Cabioch avec quelques comparses motivés assuraient avec succès une restauration très prisée par les enfants et ceux qui avaient oublié leur pique-nique. Et "Tango Sumo" a ravi les danseurs de la place en les initiant à danser sur l’air du boléro de Ravel pour la "Marche des 1000 danseurs".

La fête a su conserver son âme : amitié et convivialité. Les projets ne manquent pas pour l’année à venir : nous ferons un point à la rentrée avec les habitants. Le quartier Sanquer s’illumine de belles rénovations et ravalements pastel, la place bouge et les commerçants encore actifs ont participé à cette journée (le Victor Hugo, philtif, friselis).

A 18h, la place retrouvait ses joueurs de pétanques, la fête se terminait par un agréable moment d’échanges inter générationnels entre jeunes du secteur et initiateurs de la journée.

Chacun souhaitant que ce moment fort de la vie du quartier soit reconduit voire repensé pour l’année prochaine.

Prenez date : premier samedi de Juin! 

Hélène DEBEIR et le Groupe animation du CCQ de Brest centre 

 

 

Visite de Quartier Harteloire 3 Juin 2010