Nouvelles de Brest

Nouvelles de la place Sanquer

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

-www.ccq-brest-centre.net

1) le but de foot (hand) et son panier de basket sont à poste sur la place et font le bonheur des enfants. Un banc a été replacé sur la partie Est de la place. Merci au service des espaces verts. 

Remarque: J'ai demandé d'abaisser le panier de basket pour que tout le monde puisse jouer. Les écoles autour de la place correspondent à du primaire.

 -www.ccq-brest-centre.net  

2) Des containers enterrés pour le tri sélectif sont en cours de montage sur la place à l'intersection des rues E. Renan et A. Courbet

3) Des butées en bois ont été posés le long du terre-plein central pour éviter les trous faits par les boulles de pétanque dans les parpaigns.

4) Les plantes servant de "végétalisation" du mur de l'école Sanquer, rue E. Renan sont bien vivantes. Les Espaces Verts ne mettront pas d'autres plantes grimpantes car elles ont tendance à partir sur la toiture et dans la cour de l'école.

Et n'oubliez pas d'aller faire vos courses au marché du mercredi matin. Il y a plus de 10 commerçants: vietnamien, rotisserie, crèpes, légumes bio, vin, boucherie/charcuterie

Si vous avez d'autres infos concernant le quartier, envoyez moi un mail à webmaster@ccc-brest-centre.net

Synthèse de la concertation Cerdan - 23 mai 2017

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

Synthèse de TMO sur les 3 ateliers qui ont eu lieu en mars/avril avec 30 habitants

Toutes les propositions ci-dessous seront discutées au sein des élus et restituées à l'automne en réunion publique. Il faudra aussi intégrer le secteur dans le quartier d'une manière globale et penser à la restructuration de l'école Sanquer qui devra accueillir les nouveaux enfants.

Si l'ilot Courbet, sort de terre en premier, nous espérons qu'il sera bien intégrer à l'ensembe du projet Cerdan...

Attention, ce ne sont que des propositions...

 

Sur l'ilot Courbet:

  • Un immeuble à hauteur raisonnée (entre R+5 et R+8 (avec 3 niveaux de parking souterrain),
  • Trois niveaux de parking en sous-sol,
  • Des commerces, une maison médicale... au RDC,
  • Une dalle végétalisée en front de façade.

 

Sur Cerdan:

  • Des immeubles en palier
  • Orientation Sud et vue mer,
  • Végétalisation des toits et terrasses,
  • Parking en sous-sol,
  • Des habitations individuelles, mitoyennes et en escaliers

Et/ou un habitat participatif dédié aux séniors avec jardin privatif et espace vert public autour de la résidence

 

Sur République:

  • Une salle multi-activité (sports, associations...),
  • Une médiathèque.

 

Déplacements et stationnements:

  • Les espaces des garages à retraiter et à optimiser,
  • Un parking silo au pied de la falaise de la gare avec toit "jardin",
  • Des rues en zone apaissée,
  • Des circulations douces, végétalisées et valorisées,
  • Un passage du secteur en zone payante ?

 

Nouveau cheminement pédestre: Place Albert 1er/fac Ségalen

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

Pour aller à la fac Ségalen, après avoir traversé le pont Schuman (pont des fac, pont des suicidés, pont bleu...) vous suivez les traces de pas sur le trottoir.

-www.ccq-brest-centre.net

Puis, vous coupez à travers le gazon, juste après le massif de fleur et le petit transformateur électrique tout au début de l'avenue Foch, en direction de la clôture de la caserne des pompiers.

La aussi, vous avez quelques traces de pas sur le bitume pour vous indiquer de longer la clôture.  Quelques mêtres plus loin, un panneau vous explique l'histoire du tunnel Heurtebise qui permettait au train départemental, dénommé "train patate", de sortir des douves des remparts.

Vous continuez votre chemin en passant par un lieu de stockage du service des espaces verts de Brest Métropole. Derrière la piscine Foch, vous descendez vers la piste d'atlétisme et du terrain de rugby. Dans la descente, un panneau situé sur un tronc d'arbre vous indique qu'en contre-bas, vous trouvez les vestiges d'un rempart construit dans les années 1840.

Vous longez ensuite la piste dans sa grande ligne droite. On remarquera que l'espace entre la piste et la bordure du stade (côté Harteloire) serait susceptible d'accueillir soit des panneaux d'exposition, soit un parcours sportif pour séniors.

En bout de piste, la pente étant assez raide, on vous propose de passer le long de la salle de sport. Vous pourrez ainsi passer à travers le grillage qui a été ouvert pour l'occasion et arriver ainsi directement sur le parvis de la faculté Ségalen.

 

CR réunion sur le Développement Durable - 27 avril 2017

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF
La ville et la métropole brestoise ont organisé pour la première fois, le jeudi 27 avril une démarche de dialogue et de Co construction avec les brestois et les acteurs du territoire.
Cet échange citoyen s'est déroulée durant 2 heures 30 minutes sur le thème du DEVELOPPEMENT DURABLE.
 
Il était ouvert au public mais les membres des Conseils Citoyens et des Conseils Consultatifs des Quartiers (CCQ) étaient vivement conviés.
 
Les politiques suivantes ont été évoquées :
- le plan Climat ;
- le PLU facteur 4 ("faire de la mer" notamment avec le polder, le technopôle, le déficit démographique de la ville.....) ;
- le label zéro déchets ;
- la politique de la ville (contrat de ville avec multiples partenariats et la sollicitation des associations).
 
De plus six actions de l'année 2016, retenues par les élus des collectivités ont été présentées et racontées :
- zéro gaspillage (commentaires sur les actions menées au centre Louise Leroux et Antoine Salaün à Quéliverzan) ; 
- direction sport et nautisme ;
- direction de l'aménagement urbain ;
- modernisation et optimisation de l'éclairage public par l'application du principe "éclairage juste" ;
- mission stratégie et prospective.
 
Le but de ce forum était de rendre compte et de donner à voir les actions et  les services aux citoyens qui sont portés par la communauté. Il s'agissait aussi d'expliquer en quoi ils permettent de répondre aux enjeux de proximité, à ceux de long terme comme aux enjeux du quotidien, l'attractivité comme la qualité de vie.
 
Une quarantaine de personnes avaient répondu à cette invitation. Chacun a choisi ses thèmes de préférence et l'ordre de passage. 
Une présentation générale a été effectuée et ensuite chaque responsable a présenté brièvement son sujet.
Ensuite, tous les invités ont participé à un échange  dans les différents ateliers ; ils étaient de l'ordre de 2 à 7, face à un animateur, pour une durée de 8 minutes. Ce que l'on appelle le "Speed dating".
 
Analyse :  
 
- C'était une première donc quelques défauts de jeunesse : sans doute 25 minutes de perdues à choisir les feuilles cartonnées de couleur par thème, avec de surcroît quelques difficultés de lecture sur les "panneaux de résumé" fixés au mur dans un endroit sombre ;
- Il y avait trop de sujets pour le temps imparti  (en réalité 2 heures) ; 8 minutes pour le speed dating, dès l'instant ou l'un monopolise la parole pour son "petit sujet parfois personnel" plus rien n'est possible.
- La participation m'a semblé faible. Pour mémoire le CCQ Centre était représenté par 3 membres (Bob et Robert - Jean-Luc).
- Il y avait quelques élus (e), une seule a réellement participé et "motivé les débats".
 
Conclusion :
 
Certains ateliers étaient intéressants, pour ma part, j'en ai retenu deux :
- Stratégie Métropolitaire de Développement Economique (SMDE) ou Construisons ensemble l'avenir économique du territoire ; 
- zéro gaspillage (actions menées au centre Louise Leroux et Antoine Salaün).
 
Il faut tout de même ne pas perdre de vue que les personnes présentes étaient majoritairement engagées dans la vie sociale et/ou économique par différents aspects. Chacun avait déjà ses connaissances, ses analyses sur la plupart des sujets. Donc "assez peu de nouveau à l'Ouest".
 
Difficile et délicat de donner un avis général : s'il n'existe pas d'information et de concertation le citoyen "râle", si elle sont offertes il ne saisit pas toujours l'opportunité.
 
Je dirai donc "Bien, mais peut mieux faire en réduisant déjà le nombre de thèmes".
 
Pour info, une formation gratuite est ouverte à tous par Brest-Métropole à partir du mois de juin. Les inscriptions se trouvent sur la page:

Cerdan : Atelier Commerces - Equipement - Activité - 6 avril 2017

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

Dans le cadre de la concertation sur l'îlot Cerdan, le 2eme atelier "Commerces - Equipements - Activité" animé par Françoise Philip au PL Sanquer, jeudi 6 avril, a réuni une dizaine de personnes. 

Après la présentation de la synthèse du 1er atelier par l'animatrice, nous avons essayé de synthétiser l'ensemble des ateliers sur un plan.

Concernant les commerces, se sont ceux de bouches qui sont les plus demandés (avec un distributeur de billets s'il y a des commerces pour dépenser les billets !)

 

L'idée principale est d'orienter l'ensemble des constructions vers le Sud.

2 modèles ont été présentés par les participants:

  • le premier avec des constructions participatives pour seniors avec une maison médicale dans le projet et une médiathèque à la place de l'école République. Chaque batiment devra avoir un parking souterrain. Les espaces entre les batiments correspondront à des espaces verts avec un jeu d'enfants pour les plus jeunes.
  • le deuxième avec des petits immeubles (toujours avec parking), le long des maisons particulières de la rue Lenéru, des petites maisons avec jardins privés (ou non). Une médiathèque est proposée à la place des batiments de l'école Sanquer. Une maison médicale devra voir le jour sur le projet. Les espaces verts seront entre les immeubles.

 

Nous avons remarqué que si nous voulons supprimer la rue Courbet, le quartier devient encore plus enclavé. Il faudrait, peut être, rendre la rue de Kéroriou à double sens mais n'y a t il pas un problème de largeur. Si les garages extérieurs de Kersaint étaient supprimés, il y aurait plus de communication dans le quartier.

 

Cerdan: Atelier Formes urbaines - habitat et grand paysage - 23 mars 2017

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

Dans le cadre de la concertation sur l'îlot Cerdan, l'atelier Formes urbaines - habitat et grand paysage animé par Fabien Schlosser au PL Sanquer, mercredi 23 mars, a réuni une quinzaine de personnes

Si on veut classer le quartier, on peut noter une diversité architecturale urbaine d'Est en Ouest (Sanquer - Cerdan - Mostaganem). Il y a peu d'animation. On note que les habitants des immeubles n'ont pas de contact entre eux.

On aime bien à Brest :

  • l'architecture art déco et autre
  • les perspectives depuis les rues
  • la luminosité
  • les bâtiments avec un revêtement en zinc

On n'aime pas à Brest :

  • l'architecture des immeubles du plateau des Capucins avec leurs grands balcons
  • les immeubles trop hauts

Ce qui est attractif à Brest : le riche patrimoine architectural mais cela manque de couleur ; les immeubles sont trop alignés, rectilignes ; trop minéral.

Sur le secteur d'étude, formes et styles architecturales :

  • rues trop encaissées
  • il y a une distinction entre l'Est et l'Ouest
  • les rez de chaussées ne sont pas esthétiques
  • il y a trop de garages
  • les immeubles sont trop haut

par contre, les façades de Gambetta sont belles ; il y a les places Sanquer et Sané ainsi que les écoles.

Les logements ont de petits balcons, il y a des demi-étages et des marches pour accéder aux halls (problèmes de mobilité).

Types de bâtiments à prévoir dans le secteur:

  • petits collectifs en palier épousant (s'adaptant) le relief avec plusieurs niveaux de stationnement en sous-sol avec toits végétalisés (création d'un éco-quartier - énergie et déchet)
  • hauteur ? plus ou moins haut suivant l'endroit

Matériaux : Zinc - Verre ? - attention au bois - Caractère amovible et évolutif des façades (bardages) - façades végétalisées

Couleur : Claire, colorée et attrayante (mais pas flashy)

Style architectural : Attractif, piétonnier - construction emblématique moderne mais pas futuriste afin de garder l'homogénéité et une cohérence entre le quartier Sanquer et les immeubles rue Mostaganem.

Habitat : Familles - Locatif - Senior - peu d'étudiants - T4-T5 - accès à la propriété à un niveau abordable - peu de social

 

Une réunion plénière avec les acteurs sociaux-économiques (ceux qui ont été interviewés) est prévue le 23 mai.

 

CR réalisé par Ph. Saget du CCQ Brest-Centre

 

Cerdan: Atelier Commerce - Equipement - Activité - 22 mars 2017

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

Dans le cadre de la concertation sur l'îlot Cerdan, l'atelier Commerces - Equipements animé par Françoise Philip au PL Sanquer, mercredi 23 mars, a réuni 11 personnes (4 retraités - 7 actifs).

L'animatrice nous a demandé de caractériser le quartier:

résidentiel / plus ou moins calme / centre ville / enclavé / pas d'unité architectural / manque de stationnement / vue sur mer / près de la gare / pas de commerce

 

Equipements manquants :

  • Equipements culturels drainant la population du centre ville : médiathèque 
  • Maison médicale
  • crèche
  • salle associative
  • habitat participatif séniors
  • salle multi-fonction avec revêtement béton (couplée à la salle associative ou faisant fonction)
  • Composteurs
  • parkings sécurisés pour vélos + arceaux

Commerces :

  • Commerces alimentaires (boucherie, poissonnerie, boulangerie...). Etant dans un quartier enclavé, il faudrait qu'ils soient sur une artère passante comme la rue Victor Hugo. Mais problème de stationnement.
  • Distributeur de billets
  • Développement du marché place Sanquer

Divers :

  • Mettre un toit sur la rue A. Courbet pour pouvoir utiliser l'espace par tous les temps
  • Jardin arboré avec bancs face à face (habitat participatif) 
  • Créer une rue en diagonale de la zone avec entrée à partir de l'école République, débouchant vers rue de Kéroriou pour désenclaver le secteur.

 

CR réalisé par Ph. Saget du CCQ Brest-Centre

Cerdan: Atelier Espaces publics et mobilités - 21 mars 2017

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

Dans le cadre de la concertation sur l'îlot Cerdan, l'atelier Espaces publics et mobilités animé par Françoise Philip au PL Sanquer, mardi 21 mars, a réuni 12 personnes (6 retraités - 6 actifs).

  • Le quartier Cerdan n'existant pas, nous avons essayé, dans un premier temps, de le nommer : St Michel et/ou Sanquer.
  • Nous avons constaté que le secteur était fermé entre la gare et la rue Yves Collet et qu'il n'était pas assez valorisé. Le seul vestige patrimonial serait la façade de l'école République.
  • Nous avons des espaces verts (pelouses) mais restant peu valorisés.

 

Stationnement

  • Le problème de stationnement est crucial. Nous préconisons d'élargir le champ de notre étude sur le bas de la falaise le long de la gare. Cela permettrait de construire des parkings silo.
  • Le sujet s'est focalisé sur les problèmes de stationnement actuels à l'ouest des gymnases actuels. Les habitants de cette zone espèrent profiter des nouveaux aménagements pour résoudre ces difficultés.

Vélo

  • Prévoir des arceaux pour les parkings à vélos
  • Avoir aussi des consignes sécurisées pour les vélos.

Marche à pied

  • Pour le cheminement piéton, il faudrait que la marine rouvre le passage entre le centre ville et la rue Mostaganem pour pouvoir aller plus directement à la gare.
  • Pour descendre au boulevard Gambetta depuis la rue Mostaganem en fauteuil roulant, obtenir le droit d'utiliser le chemin de la chapelle derrière le nouvel immeuble remplaçant le foyer d'Estienne d'Orves --> action à prévoir dans le cadre du Plan Piéton étudié par le CCQ BC.
  • L'îlot Cerdan devra être piéton avec des trottoirs sécurisés.

Préconisations

  • Faire des appartements T4 ou plus pour permettre aux familles de revenir en ville.
  • Prévoir un espace sportif pour jeunes et pour séniors.

 

CR réalisé par Ph. Saget du CCQ Brest-Centre.

 

Elaboration du plan Alcool à Brest

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

A l’issue de la journée plan alcool qui s’est déroulée au Quartz le 16 novembre dernier, plusieurs pistes de travail ont été élaborées. A partir des constats et des propositions de chacun, 2 axes de travail ont été définis permettant d’aborder la thématique «  consommation excessive d’alcool ».

Cette  réflexion se mène  à travers 2 ateliers, ayant pour but de définir un plan d’action permettant de réduire les effets néfastes de l’alcool dans les différents environnements. 

  • Ateliers 1 : Milieux du travail, familial, sportif ou de l’éducation (primaire, collège, lycée et études supérieures)
  • Ateliers 2 : Milieux festifs et de l’espace public,

 

Parmi  les constats et les propositions écrites, il nous a été demandé de  sélectionner celles qui nous semblaient les plus urgentes et les plus importantes. Il en ressort pour :

Atelier n°1

La famille : Eduquer les parents de demain : passer par l’école (dès la maternelle) pour éduquer « les ado » sur la consommation d’alcool

Le Sport : Mise en application de la loi Evin, et de la charte des clubs sportifs

L’Education

  • Rendre obligatoire le PCS1 à la fin du cursus scolaire avec module sur la prévention des conduites à risque
  • Développer les formations existantes à destination des acteurs y compris les médecins généralistes, professeurs
  • Rapprocher justice-police et soin-prévention

Le Travail : Sujet à terminer lors de la prochaine réunion. Appliquer la loi

 

Atelier n°2

Trois axes de travail se dégagent : Prévention, transports, nuisances nocturnes

Développer la Prévention de la surconsommation d’alcool :

  • Par les pairs, mobilisation des étudiants à l’UBO et sur les réseaux sociaux
  • Des plus jeunes, à l’école sur les conduites à risque
  • Sensibilisation des commerçants à la vente d’alcool
  • Favoriser l’accès au matériel de prévention

Améliorer et adapter le transport, permettre des déplacements sécurisés, horaires adaptés, développement du covoiturage, baisses des tarifs de nuit, sensibiliser les autos écoles, les constructeurs automobiles, les taxis, etc..

Nuisances nocturnes : ce sujet sera abordé lors de la prochaine réunion.

 

Deux autres réunions sont prévues fin avril pour terminer ces ateliers. Fin 2017, les grandes lignes du plan alcool brestois devraient voir le jour.

Plan piéton - point d'étape 8/3/2017

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

 Point d’étape au 8 mars 2017 des projets retenus

 

1) Rendre visible les itinéraires piétons : expérimenter des matérialisations éphémères ou semi-pérennes d’itinéraires dans l’espace public

 

  • « Chrono en marche » par l’association BAPAV : Pochoirs au sol ou totems fixés sur les panneaux existants indiquant la destination  et le temps de parcours moyen à pied.

Itinéraire identifié : entre la gare et place de la Liberté et un autre itinéraire autour des Capucins. Mise en œuvre pour septembre.

  • Parcours piétonniers au Guelmeur : demande de soutien technique, en attente du détail
  • Rendre visible les itinéraires piétons, par le CCQ Brest centre : créations d'itinéraires avec signalétique

L’itinéraire identifié se situe du Tram à Saint Martin jusqu’à la Carène en passant par la place Sanquer et la rue du Merle Blanc. Le travail de collecte d’informations sur les points de patrimoine remarquable le long de l’itinéraire est fait, reste à travailler la signalétique. Bapav peut apporter son soutien. Objectif mise en œuvre d’ici l’été.

  • Création de parcours par le CCQ de Bellevue : facilité la liaison de Napoléon 3 vers Penfeld

Objectif être prêt pour les journées du patrimoine avec l’idée de signaler toutes les entrées possibles du parc des rives de Penfeld. Un stand pour travailler la signalétique avec les habitants sera proposé lors de la journée en juin d’un dimanche au bord de l’eau.

  • Espace piéton, voir et pratiquer la ville différemment, par les étudiants de géoarchi : rendre visible et animer les cheminements piétons par une expo photo et la végétalisation du pont par les CCQ Brest-Centre et Europe

Mise en œuvre le 14 mai 2017 pour une durée de 2 à 3 semaines.

Travail collaboratif avec 3 artistes invités, l'association des fibrophils, Le Vert se tram(e) + une expo de photos sur le thème de la marche avec l’association « grand angle ».

Réflexion en cours sur les modalités d’évaluation.

En parallèle le CCQ Brest Centre propose de mettre à cette occasion en valeur un cheminement piéton entre la fac Ségalen et la place Albert 1er, cela nécessite de couper un grillage qui obstrue le passage. UBO sollicité à ce sujet, en attente de réponse.

 

Animer: Evènements/animations pour inciter à marcher plus au quotidien,

  • Balade augmentée et gé-localisée par le dispositif relais du collège Javouhey : création d'une application mobile historique,

Itinéraire de la balade : Château – Tour Tanguy – Maison de la Fontaine – Jardin des explorateurs – église St Sauveur – jusqu’à la rue St Malo et les Capucins.

Les étudiants de Télécom Bretagne travaillent à la création de l’application ; livraison d’ici fin juin,

Les élèves travaillent au contenu, certes à leur vitesse, tout ne sera pas prêt fin juin :

-       Recherches sur Internet,

-       Contacts pris avec les acteurs actuels qui proposent déjà des balades commentées, avec la MPT de St Pierre pour la réalisation des photos,

-       Contact avec le canal Ty Zef pour créer du contenu vidéo

Le projet prévoit que l’appli soit ouverte et que d’autres avec l’accord de l’administrateur puissent ajouter du contenu. Application  libre donc elle pourra être utilisée pour d’autres balades.

  • Sensibilisation à la mobilité en milieu scolaire, par Bapav et les petits débrouillards : 2 demi-journées d’intervention par structures aboutissant à la réalisation d’un totem

Démarche en cours, 1ers ateliers réalisés au centre social de Keredern pendant les vacances de février, un planning est arrêté jusqu’à fin juin.

  • Animer pour inciter à la marche, par le CCQ Brest centre : relancer la démarche Pédibus sur le quartier Sanquer,

Contact pris avec l’association des parents d’élèves de Sanquer qui sont intéressés. Prévoir une réunion avec Bapav pour expliquer la démarche.