Associations du quartier

Animation du Haut Jaurès

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

L'association des commerçants du quartier du Haut Jaurès (Action Jaurès Dynamique) organise une animation musicale ce Samedi 19 Décembre de 14h à 18h 

au carrefour de l'Octroi avec la présence de 4 groupes de musique (Sweet Monsters, Johanna Alanoix lauréate du concours The Voice, musique folk traditionnelle...).

N'hésitez pas à en faire la promotion auprès de tous car cette animation rentre de le cadre de la redynamisation du quartier.

VIDE GRENIER RUE BECQUEREL Samedi 6 Septembre 14h-18h

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

-www.ccq-brest-centre.net

Vous êtes tous invités à venir participer au Vide-Grenier organisé par les habitants de la rue Becquerel (quartier de Kerigonan, Rond de Jardin) le samedi 6 septembre de 14h à 18h.

La Foire aux Croûtes, c'est le week-end de l'Ascension !

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

Article publié dans "La lettre de Brest-Centre" n°9

La Foire aux Croûtes est une fête à l’image de son quartier,  St Martin. Laïque, populaire dans un quartier populaire, pour un public populaire elle se tiendra le week-end de l’Ascension, du 2 au 4 juin 2011, sur la place Guérin. Pour la première fois elle a lieu en juin.
Depuis 1990, c’est à dire 22 ans, plus de 250 artistes peintres, néophytes ou confirmés,  venant principalement de la région brestoise mais aussi de Bordeaux ou de Toulouse, exposent leurs œuvres sous 2 chapiteaux et à l’extérieur, soit sur la place, soit dans les alentours. Vous serez de 6 à 8000 visiteurs à déambuler sur la place, dans l’école primaire Guérin, dans les rues adjacentes pour admirer ces « croûtes » réalisées par 5 % de professionnels mais surtout par 95 % d’amateurs, que l’on dit « éclairés ».
Une centaine d’artistes peut exposer sous les chapiteaux, un tirage au sort a eu lieu le 29 janvier pour préciser la position des stands à l'intérieur ou à l'extérieur.
Le programme de musique et d’animation sera dévoilé début mai, un mois avant le début de la foire. En général, on y retrouve de nombreuses fanfares groupes locaux ainsi que des animations de rue.
Les enfants ne sont pas oubliés car différents spectacles leur seront réservés.
Le samedi soir vers 21h, le 4 juin, venez voir le tirage de la tombola des artistes où chaque exposant offre une de ses oeuvres à gagner. En général, un dernier concert clôture, en apothéose, la Foire aux Croûtes.
Et les organisateurs ?
Plage Guérin est une association d’une quinzaine de personnes qui gère cette animation sous la houlette de son président, Jean-Michel Charreteur. Mais plus de 80 bénévoles vont monter et démonter les chapiteaux, préparer les repas, tenir la buvette, la billetterie… et non ! Ce n’est pas gratuit. On vous demandera 1 € pour pouvoir entrer sous les deux chapiteaux.
Deux anecdotes :
- Un conseil : ne venez pas à la Foire le dimanche 5 juin car elle sera en cours de démontage. Mais, si vous êtes là, profitez en pour donner un coup de main !
- L’association de la Foire aux Croûtes a organisé plusieurs fois des concours de poubelles peintes. Cette année vous ne pourrez pas y participer…  les poubelles sont maintenant enterrées à St Martin.
Concours d’affiches : Le concours d’affiches, lancé début janvier, a permis à l'association de choisir un lauréat parmi une vingtaine. Il recevra un chèque de 350 €.
Et la gagnante est : 
Sarah Belleau

 

http://www.foireauxcroutes.com
 

Association Sked

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

Article paru dans "La lettre de Brest-Centre" n°9

La fédération SKED a été créée pour promouvoir la langue et la culture bretonnes dans le Pays de Brest. SKED a pour vocation de réunir, de fédérer et de mettre en réseau des forces humaines (associations ou individus) pour faire vivre et se développer cette langue et cette culture.

La fédération SKED a pour objectifs de représenter et soutenir les actions de ses adhérents, d'être une vitrine identifiée et reconnue d'un maillage riche et dynamique d'acteurs oeuvrant pour la continuité et le développement de l'identité bretonne sur le Pays de Brest.
SKED a, également, pour vocation d'être un lieu d'accueil et d'échanges avec d'autres cultures.
Acteur de la vie culturelle, SKED oeuvre en partenariat avec les instances institutionnelles."
Neuf associations membres du réseau ont signé la charte « Ya d’ar Brehzoneg » le samedi 22 janvier 2011 : An Daoulamm, Centre Breton d’Art Populaire, Div-Yezh Brest, Emgleo-Breiz, Gwalarn, Kalon Bro Leon, kanerien Langazel, La Obra, War Roudoù ar Gelted
 
Krouet eo bet ar c’hevread SKED evit kas war-raok ar brezhoneg ha sevenadur Breizh e bro Brest. Graet eo Sked evit bodañ, unaniñ ha liammañ nerzhioù tud (kevredigezhioù pe hiniennoù) a-benn lakaat ar brezhoneg ha sevenadur Breizh da vevañ ha da ziorren.
Palioù ar c’hevread SKED zo komz en anv e izili ha harpañ o obererezh, bezañ un talbenn anavezet ha brudet evit ur rouedad stank ha kreñv a oberourien a labour evit kenderc’hel ha diorren ar vreizhadelezh e bro Brest.
Pal SKED zo ivez bezañ ul lec’h degemer hag eskemmoù gant sevenadurioù all.
Evel unan eus oberourien ar vuhez sevenadurel e kenlabour SKED gant an ensavadurioù ofisiel.
D’ar Sadorn 22 a viz Genver 2011 eo bet sinet ar garta « Ya d’ar Brehzoneg » gant nav kevredigezh ezel eus ar rouedad SKED : An Daoulamm, Kreizenn anArzoù Pobl, Div-Yezh Brest, Emgleo-Breiz, Gwalarn, Kalon Bro Leon, kanerien Langazel, La Obra, War Roudoù ar Gelted
 
SKED
18, rue Duguay-Trouin
29200 BREST
tél 02 98 80 26 71 – fax 02 98 80 59 68

Œuvre du marin breton, 110 ans déjà

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

Article paru dans "La lettre de Brest-Centre " n°8

L’association, nichée au 24 quai de la Douane, perpétue aujourd’hui une oeuvre née en 1899 par la volonté de Jacques de Thézac. Ce marin d’adoption, installé à Sainte Marine dans le Finistère, juge sa vie privilégiée par rapport à celle des marins pêcheurs qu’il côtoie. Il décide alors de se consacrer à éduquer les marins, améliorer leurs conditions de vie et les détourner de l’alcool.
L’association est à Brest depuis 1968 et logée au port de commerce depuis une quinzaine d’années. Ses deux activités essentielles et indissociables, n’ont pas varié depuis 110 ans ! Outre les bénévoles, elles occupent deux salariés (temps plein et mi-temps) qui oeuvrent à :
 • la création de l’Almanach du Marin Breton qui nécessite une mise à jour permanente des données réglementaires de plus de 250 ports grâce à un réseau de plus de 50 correspondants et administrations (Service Hydrographique et Océanogra- phique de la Marine, Bureau des Longitudes etc…),
• l’action sociale réalisée grâce aux bénéfices de la vente de l’Almanach (20 000 exemplaires/an). Cette action sociale aide environ 120 familles/an au travers de prêts modestes, dits prêts d’honneur, sans intérêt et remboursables en toutes petites fractions, ou même de dons dans des cas d’extême misère. Chez les professionnels de la mer, la crise se fait aussi ressentir durement…
On comprend alors l’importance que revêt la vente de l’Almanach (2 tomes, 23 €). L’édition 2011 benéficie de contributions bénévoles (Ifremer, IUEM, SNSM, médecins…) et de l’ajout d’un journal de bord et d’un livret d’entretien.
Pour être toujours plus présent et plus fort sur le terrain de la solidarité, l’association qui ne reçoit aucune subvention publique, a toujours besoin de membres bienfaiteurs qui peuvent cotiser à partir de 10 €. Elle encourage les dons et legs des particuliers.


“_Chez les gens de mer, la solidarité n’est pas un vain mot_!_”
http://www.marinbreton.com

Enfin!!! Un sapin ...à Saint Martin!

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

Saint Martin se voit, à nouveau, octroyer un sapin pour Noël!

 

Après maintes interventions de ma part en ce sens, à la même époque l'an passé, auprès du service de la Proximité de la Mairie de Brest-Centre , l'on m'avait répondu que ma demande serait prise en compte pour l'année suivante.

C'est chose faite puisque depuis deux jours un sapin trône à nouveau devant l'église Saint Martin. Certes, notre "Roi des Forêts" n'est peut-être pas aussi majestueux que ses prédécesseurs mais n'est-ce pas l'intention qui compte et aussi, par sa place au coeur de notre quartier, le côté symbolique, annonciateur de l'entrée dans cette période de Noël et de Lumière.

MERRY CHRISTMAS!

La Passerelle

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

Article paru dans la lettre de Brest-Centre n°7 d'octobre 2010

Passerelle est l'un des quarante deux centres d'art labellisés en France.
Connaissez-vous le Centre d'Art Passerelle ? Beaucoup de Brestois ne savent pas que la rue Berthelot, en plein cœur de St Martin, héberge cette structure qui assure le rayonnement des arts plastiques contemporains. La façade ne laisse pas deviner les 4 000 m² d'exposition et d'ateliers aménagés dans cet ancien entrepôt de fruits. Un lieu véritablement original, créé à la fin des années 1980 sur l’initiative d'artistes et d'amateurs du quartier.
Aujourd'hui, le centre d’art reçoit 15 000 visiteurs par an, mais la structure repose toujours sur une association, loi de 1901. Mme Ulrike Kremeier qui dirige la Passerelle depuis quatre ans, insiste sur l'importance du lien avec le quartier. Un atelier de 300 m² est réservé aux enfants qui y viennent individuellement ou en classe dès l'école maternelle pour travailler avec des artistes confirmés. Pour les adultes, le centre organise régulièrement des visites guidées, des conférences, des visites urbaines qui visent à souligner le lien entre l'art et la ville, entre le musée et la vie.
En plus de vingt ans, le Centre d'Art Passerelle n'est pas resté figé mais il a gardé une orientation bien éloignée d’une vision élitiste de l’art contemporain. L'utopie de la transdisciplinarité s'est révélé être … une utopie. Le centre s'est recentré sur les arts plastiques, s'associant à d'autres structures bretonnes pour des formes complémentaires d'expression artistique.
Les moyens modestes et fragiles dont dispose la Passerelle sont essentiellement des subventions par les collectivités territoriales : la ville (propriétaire des murs), le département, la région et l'état. Seuls huit salariés, s'activant dans une ambiance chaleureuse, assurent le fonctionnement, l'animation et le rayonnement du centre d’art dans la ville.
La renommée de la Passerelle est largement sortie de l'agglomération brestoise grâce à la qualité des expositions et des animations, ce qui a valu à la Passerelle son admission dans le cercle fermé des 42 centres d'art labellisés en France. Quel avenir, aujourd’hui, pour la Passerelle ? Maintenir le cap ! C'est un objectif ambitieux en cette période où l'économie devient primordiale.


le Rond de Jardin a fait la fête sous les tilleuls en fleur!

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

 Le Rond de Jardin a fait la fête samedi 26 Juin, en musique et sous les tilleuls en fleur, près du banc de granite!

Un joli moment de convivialité à l'occasion de la fête des voisins et du Ciné Plein Air organisés par le P.L. Guérin.

Ci-dessous, une photo du groupe de musique de notre quartier (http://www.bepsort.fr/) accompagné d'une voisine à l'accordéon!

 

Participez à la Fête-Anniversaire de la Halte les 29 et 30 mai!

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

Foyer des jeunes travailleurs L’AILE

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

Association d’Iroise pour le Logement et l’Entraide

article paru dans "La lettre de Brest-Centre" n°4

Cette association créée à Brest en 1959 propose à tout jeune de 16 à 30 ans, une période de soutien, de protection et d’encadrement social. Son objectif : contribuer au développement local, à l’élaboration et la mise en œuvre de politiques de socialisation et d’insertion. L'adhésion annuelle est de 3 euros à l'entrée dans l'association.
Les services sont assurés par 43 salariés dans 5 métiers différents. Les résidents sont en majorité des Bretons : 60 % dont 20 à 25 % de la CUB. Aide à la recherche de logement assurée par des animateurs pour une durée de séjour d’environ 6 mois. Le jeune sans ressource a également la possibilité d’être hébergé.   
Le coût mensuel du loyer + charges est de 403 euros - APL possible jusqu’à 355 euros ( forfait restaurant 140 euros/mois soit 45 repas en moyenne avec cuisine ouverte à l’étage pour ceux qui restent le weekend).
L'Aile gère :

  • - deux foyers de jeunes travailleurs de 16 à 30 ans, salariés, stagiaires de formation professionnelle, demandeurs d’emploi, apprentis et dans une certaine limite des scolaires et des étudiants.
  • - une restauration créée en 1968, ouverte sur le quartier et la ville, est une mission centrale de l’association. Le coût du repas est de 8,50 euros pour les adhérents. La fréquentation est très variée : cadres, employés, jeunes...
  • - un  chantier d’insertion par le fonctionnement d’un atelier de production de repas conditionnés et livrés, soit à des structures d’hébergement des personnes en difficultés sociales, soit à des entités associatives de type social, caritatif, culturel ou de loisirs. Elle assure également des prestations pour manifestations diverses tels que AG, colloques, réunions festives ...
  • - un service d’aide au déménagement «Toutencamion» réservé aux ménages à revenus modestes ou bénéficiaires de minima sociaux et résidant sur le territoire de BMO.

Un nouveau service a été créé «_Tiss’âges_», l’habitat intergénérationnel. C’est la mise à disposition d’une chambre chez un senior (avec accès salle de bain et cuisine), contre la disponibilité d’un jeune adulte qui lui rendra de menus services et participera aux charges. Ce dispositif est soutenu par le Conseil général du Finistère et la ville de Brest. Les demandes sont à déposer auprès de l’association l’Aile, qui reste à la disposition des personnes  intéressées. Début 2013, projet d’ouverture à l’Octroi, d’un nouveau foyer.

Association l’Aile
8 rue Michelet
29283 BREST CEDEX
Tél._: 02 98 44 45 18
contactsiege@aile29.org