Le point sur les futurs nouveaux transports en commun

Voici le CR de notre camarade Jean Yvon qui a participé à la réunion d’information sur la présentation du futur réseau collectif de transports en commun de Brest Métropole qui a eu lieu le jeudi 19 décembre à 14h30.

Développement du réseau de transport collectif.

La rencontre du 19 décembre 2020 s’est déroulée à la salle de conférence des Capucins et donna lieu à la présentation du futur développement du réseau de transport urbain. Elle faisait suite aux diverses rencontres et ateliers de concertation.

Ce projet se compose de la réalisation :

  • d’une 2ème ligne B de tram sur l’axe desservant, depuis la gare de Brest au Sud, les sites universitaires, le quartier de Bellevue, le CHRU de la Cavale Blanche au Nord- Ouest

L’opération entraînera la construction d’un nouveau pont, Place Albert Premier, celui-ci parallèle à l’actuel ainsi qu’une adaptation du pont de la Villeneuve dans l’esprit de ce qui a été réalisé pour le pont de Recouvrance.

  • De la réalisation d’une première ligne de bus D à haut niveau de service (BHNS) sur l’axe desservant depuis la gare de Brest les cités scolaires de Kerichen, la Croix Rouge, et le quartier de Lambezellec

La ligne sera à voie réservée ; les bus électriques pouvant transporter 120 personnes, comportera 12 stations ; les horaires 5h30-0h30, la fréquence 6 mn.

  • Le renforcement du réseau métropolitain de transport public

Celui-ci consisterait à permettre des jonctions (pôles d’échanges multimodaux PEM) extérieures aux terminus des lignes intérieures avec des parkings, permettant ainsi les passages d’un transport à l’autre selon le principe du Pôle Montbarey.

  • Les ascenseurs

Ont été également présentés les projets d’ascenseurs permettant la liaison basse ville (le port) et la haute ville.

deux projets présentés :

  • L’un situé côté gare de Brest et donnant accès à la Carène.

  • L’autre partant de l’extrémité Château et ayant pour accès le Parc à chaîne ou Surcouf voire gare maritime

Leur conception : Une passerelle enjambant les rues avec ascenseurs à l’extrémité. Transport de 15 personnes avec accessibilité aux vélos.

Il semble, dans un premier temps, que celui de la Carène soit retenu, le second suspensif à l’accord des Bâtiments de France et aussi ceux des communes périphériques. Posant la question du premier choix et observant l’éloignement de la Carène à la partie la plus attractive du port il m’a été répondu que l’on donnait la priorité à l’accès aux hôtels.

Les côuts :

  • Pour les tramway et bus : 180 m€

    • subvention : 27 m€

    • Auto financement : 18 m€

    • Emprunt : 135 m€( financé par le versement transport)

  • Pour les ascenseurs : 6 m€

Chacun des projets tram et bus ont donné lieu à différentes variantes qui viennent s’ajouter au coût du projet de base.

Les ouvrages d’art sont bien inclus de 180 m€ du coût

  • 1 m€ HT pour le renforcement du pont Clémenceau ( ????)

  • 8.5 m€ HT pour le nouveau pont Schuman

  • 2.2 m€ Ht pour le renforcement du pont de la Villeneuve.

Soit 11.7 m€ de travaux inclus dans les 180 m€.

Calendrier :

Outre l’enquête d’utilité Publique qui a pour objectif d’aller à la rencontre du public, on aura le début des travaux 2023, la mise en service 2025. Pour le projet de renforcement du réseau (pôles d’échanges multimodaux) il et possible d’aller plus vite.

1 réflexion sur « Le point sur les futurs nouveaux transports en commun »

Laisser un commentaire