Compte rendu de réunion du groupe « Embellir la ville »

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF
Date réunion: 
Ven, 16/06/2017 - 18:30
Participants et invités: 

Membres du CCQ présents : François Balcon, Jeanne Cornec, Olivier Cuzon, Jean-Luc Déniel, Laure Dosso, Philippe Saget

Excusés : Robert Goavec

Ordre du jour: 
  • A pied sur le pont.

  • Pourquoi ne pas essayer de se regrouper en créant un collectif afin de mobiliser Bibus et les divers CCQ des quartiers traversés par le tram pour amplifier l'action de végétalisation appréciée de tous ?

  • Que se passe-t-il du coté des meubles Roignant ?

  • Vitrines abandonnées et renouvellement urbain du haut Jaurès.

  • Comment améliorer l'aspect des blocs de béton « état d'urgence » ?

  • Pouvons-nous proposer une action phare susceptible de mobiliser l'adhésion de nouveaux membres au CCQ ? (suite dernier CoCo).

Les six points de l'ordre du jour ont été débattus.

 

A pied sur le pont

L'opération s'est déroulée le 14 mai.

Les diverses installations ont permis de bien améliorer l'attractivité du pont : photos, jardinières, minis jardinières et cônes, lettres tricotées et pompons, chaussures ailées, roues branchées … Tout cela en collaboration avec des étudiants de géo-architecture, des artistes, d'autres associations (Fibrophiles, Incroyables Comestibles) et le CCQ Europe.

Le CCQ Brest-Centre regrette que celui de Bellevue se soit retiré de l'opération et le manque de soutien par la ville (réduction de la circulation, fourniture de plants, financement).

Laure fera une présentation lors de la prochaine plénière.

 

Pourquoi ne pas essayer de se regrouper en créant un collectif afin de mobiliser Bibus et les divers CCQ des quartiers traversés par le tram pour amplifier l'action de végétalisation appréciée de tous ?

Cette idée sera proposée en inter-quartiers via la direction de la proximité.

Elle n'aura de suite que si les services de la ville et Bibus s'investissent dans les opérations qui pourraient ainsi devenir pérennes.

 

Que se passe-t-il du coté des meubles Roignant ?

Il semble bien que le magasin continue de fonctionner.

Il paraît qu'il n'y a plus de demande de permis de construire en cours d'instruction.

La vente de la parcelle et la construction d'un immeuble d'habitation à cet endroit seraient donc reportées mais qu'elle est la suite ? Abandon progressif des lieux qui deviendra une friche ou réalisation d'un espace public conforme aux souhaits du CCQ ?

 

Vitrines abandonnées et renouvellement urbain du haut Jaurès

Nous avons peu d'informations sur les actions pilotées par la mairie de Saint-Marc malgré l'inscription de certains de nos membres dans la liste des personnes intéressées.

À relancer par l’intermédiaire de la mairie de quartier (JLD).

Les actions ponctuelles menées au 223 rue Jean Jaurès ou les Uptown Sessions sont éphémères et ne se montrent pas d'un grand intérêt pour l'avenir durable du quartier.

Une des causes identifiées pour l'abandon des espaces commerciaux est le prix excessif des loyers. Une taxe proportionnelle à ces loyers pourrait encourager à faire baisser les prix et à attirer de nouveaux occupants.

 

Comment améliorer l'aspect des blocs de béton « état d'urgence » ?

Ces blocs, destinés à l'encadrement et la protection des regroupements de personnes, ne sont pas d'un aspect très agréable et risquent d'être présents sur l'espace public pendant un certain temps.

La meilleure solution pour en améliorer l'aspect serait de les peindre de motifs figuratifs ou géométriques.

Trois questions se posent :

  • Combien de blocs ?

  • Est-ce qu'un budget peut être débloqué pour cette opération ?

Questionner la mairie de quartier (JLD).

  • Qui peut effectuer les travaux de peinture ?

Pour ce dernier point Olivier doit contacter la section peinture du lycée Dupuy de Lôme. Hors réunion : cette piste n'est pas possible pour la prochaine année scolaire, le plein de projets étant déjà fait.

 

Pouvons-nous proposer une action phare susceptible de mobiliser l'adhésion de nouveaux membres au CCQ ? (suite dernier CoCo).

Lors du dernier comité de coordination du CCQ, il a été décidé de proposer une action phare susceptible d'attirer de nouveaux membres lors du renouvellement de l'automne 2017. Cette action serait susceptible de recevoir un financement.

Trois propositions ont été faites au cours de la réunion :

  1. Avenir de « l'arbre empathique » quelque peu abandonné au bas de la rue de Siam

  2. Fleurissement des façades par les habitants.

  3. Référencement du patrimoine brestois.

Les deux derniers sujets ont été retenus car ils permettent de mobiliser les habitants et seront étudiés sur du long terme. Ils seront proposés par le groupe à la plénière pour un choix parmi ces idées et d'autres par l'ensemble des membres du CCQ.

Résumé de la réunion: 

Cliquer sur le titre pour lire le compte rendu complet.