CR réunion Patrimoine – 22 mars 2018

Ordre du jour : Compte rendu association MERE 29, compte rendu réunion plénière du 16 février, compte rendu réunion service patrimoine du 21 février, propositions retenues et nouveaux projets, mise en commun des renseignements et documents récoltés.

Notre deuxième rencontre s’est tenue salon Colbert de 18h30 à 20h30, nous étions 12 : Jean Luc, Philippe et Robert étaient excusés, Christian intègre le groupe. L’ordre du jour est respecté de façon informelle.
Yolande Tarteret (correspondante de la mairie de quartier) nous rejoindra vers 19h, pour se présenter et connaitre le groupe, son fonctionnement et ses projets.

  • Compte rendu association MERE 29 :

Nathalie explique que l’année anniversaire pour des célébrations étant 2019, nos propositions éventuelles de soutien et de collaboration seront mises en parenthèses. Nous décidons à l’unanimité de prioriser d’autres projets. En attendant, les intéressés peuvent se référer au site de l’association : Association MERE 29

  • Compte rendu réunion plénière du 16 février :

Les participants expriment leur ressenti : Cette réunion exceptionnellement agitée par les récriminations de « rebelles » a choqué les nouveaux membres, et heurté les anciens ; Les discours négatifs et contre productifs sont jugés excessifs, inappropriés, et une mise au point est faite sur le rôle et les attributions des CCQ et de leurs groupes, et leurs liens avec les institutions (matériels et immatériels).

  • Compte rendu réunion service patrimoine du 21 février :

Josiane et Maryvonne y assistaient, accompagnées de Philippe (qui remplaçait Jean Luc empêché). Après que le service de la ville ait rapidement présenté les Journées du Patrimoine, axées sur les 4 axes proposés pour l’obtention du label « ville d’art et d’histoire », ils se sont répartis dans les groupes correspondants :

  • Josiane dans le groupe ville palimpseste où sont évoqués l’Annexion, les œuvres d’art, un parcours lié à Victor Segalen, et des propositions de balisage des parcours urbains. Ces projets sont déjà très avancés.
  • Maryvonne dans le groupe dynamiques sociales qui relate l’évolution de la vie des Brestois, et où notre intérêt pour le cinéma, le train patate et les trésors envolés pourrait s’exprimer. Là aussi, les parcours sont sur les rails, et semblent difficiles à intégrer matériellement cette année.
  • Philippe dans le groupe mer et international qui poursuit la balade « elle est où la mer » ; elle se continuerait cette année par le Jardin de l’Académie, le Château, le pont de Recouvrance, la Maison de la Fontaine, le Jardin des Explorateurs… nos recherches sur l’anse de Porstrein et l’histoire du port de Co’ peuvent s’inscrire dans l’animation du point de départ.
  • Le groupe défense a travaillé sans nous.
  • Propositions retenues, nouveaux projets :

Compte tenu du calendrier défini par les services municipaux (réunion espérée mi-avril, et fiches projets à rendre pour le 15 mai) nous décidons de proposer d’animer le départ de la balade « elle est où la mer » et vraisemblablement une halte avant le pont (la station Château relevant plutôt du conservateur du musée de la marine).

Nos recherches documentaires vont donc se recentrer, en priorité, sur l’histoire et la vie de l’anse de Porstrein, la naissance et le développement du port de Co’, les anecdotes qui s’y rattachent, et celles de la rive gauche de la Penfeld et du pont de Recouvrance. A explorer également les académiciens (du jardin de l’Académie) et le plan de Brest en relief (sur cette localisation du bas de Siam).

Daniel fait le point sur le parcours du train patate, en y apportant quelques corrections et précisions : Une voie cyclable reprend l’itinéraire originel du centre ville vers les Abers, mais la partie la plus intéressante se situe dans le quartier de Lambezellec ; Daniel se rapprochera de leur CCQ (Yolande est en recherche de leurs coordonnées) pour explorer les potentialités.

Nous avons déjà une documentation abondante et variée sur l’histoire du cinéma en Bretagne, à Brest, et l’architecture des salles même si « l’énigme » du vitrail du Siam reste entière ! Fabrice propose de documenter aussi les tournages emblématiques. Cette activité riche et florissante, émaillée d’anecdotes, pourrait donner lieu à une exposition de notre travail collectif (dans le grand hall de la mairie ?) ; Yolande est sollicitée pour prospecter auprès des instances concernées (et déjà à pied d’œuvre !).

Les sujets « nos trésors envolés » et « l’arrivée des Russes pendant la Grande Guerre » restent provisoirement en second plan.

  • Mise en commun des renseignements et documents récoltés :

Elle se fait actuellement en interne au groupe, via la liste de diffusion : Il suffit de cliquer sur « répondre à tous » pour partager les pièces jointes. Devant l’abondance de documents, il va falloir réfléchir très vite à l’emploi d’une « dropbox » dédiée, ou d’un espace sur le « cloud » : Au plus simple car nous ne sommes pas tous des pros du web !!!

  • Modalités d’utilisation et de publication des sources :

La diffusion de documents ou de synthèses doit se faire dans le respect de la propriété intellectuelle : Les citations doivent être exactes sur le fond et la forme, et toutes les références (web ou littéraires) doivent être rigoureusement transcrites. C’est, par ailleurs, une facilité d’accès aux documents originaux, et la reconnaissance du travail des auteurs. Cette règle intangible s’applique aussi aux travaux personnels ou communs, qu’ils soient écrits ou oraux.

  • Tour de table/conclusion :

L’évocation d’un livre sur l’histoire des cinémas brestois lors de la plénière a été investiguée : L’ouvrage est en gestation et son rédacteur ne souhaite pas communiquer sur son travail professionnel avec le groupe.

L’information sur la réunion « Co-Co » du 26 avril prochain et son ordre du jour (dont l’élection du coprésident du CCQ Brest Centre) est délivrée.

Dans la plupart des groupes, un co animateur a été nommé ; Chacun peut se proposer aux fonctions d’animateur/co animateur ; Les élections auront lieu à notre prochaine réunion, qui se tiendra le jeudi 19 avril à 18h00 au salon Colbert, afin que le groupe soit représenté à la réunion « Co-Co », et apte à exposer ses propositions à la prochaine réunion patrimoine municipale.

La séance est levée à 20h30 après épuisement de l’ordre du jour.

Guyslaine