CR réunion Embellir-22-02-2018

Ordre du jour : Arbre empathique, Habillage des vitrines du haut Jaurès, Tiers lieu, Subvention contrat de ville, Végétalisation, Fonctionnement du groupe Embellir

Etaient Présents : 13 personnes

Invités : 3 personnes dont un absent

Excusés : 3 membres

Arbre Empathique :

Gérald et Caroline nous ont présenté leur projet Hack Day, réalisé sur un weekend en 2017 (le PDF est dans Dropbox)

Le défi était de proposer des inventions pour la ville de demain.

Pour le relever, ils ont choisi de hacker l’arbre empathique.

Objectifs :

  • Répartir sur l’arbre des plantes locales qui supporteraient le climat brestois, notamment les embruns (par exemple : bruyère, chèvrefeuille, genêts).
  • Donner des informations pédagogiques sur place par des détecteurs de mouvements, un pédalier…
  • Mettre l’arbre en lumière la nuit si possible en faisant écho au Bâtiment des Capucins de l’autre côté de la rive.
  • Imaginer différentes sources d’énergie (panneaux solaires, piles végétales) et moduler la luminosité.
  • Créer une maison vivante avec de la faune (hôtel à insectes divers séparés des abeilles).

Pérennité du projet :

  • Nécessité d’avoir l’accord de la Ville de Brest.
  • Avoir l’accord de l’artiste catalan Enric Ruiz Geli.
  • Avoir un financement.
  • Avoir des personnes en charge du projet qui pourraient assurer un suivi.

L’échange entre les membres du CCQ et les auteurs a laissé émerger des réflexions :

  • Il serait intéressant de prendre exemple sur le projet d’arbre à Nantes aux Machines de L’Ile dont Laure nous a parlé.
  • Il faudrait savoir comment fonctionne l’éclairage des grues sur le port de commerce pour s’en inspirer.
  • Le groupe hacker doit-il poursuivre sa démarche ?
  • La mairie de Brest a-t-elle prévu d’agir pour l’arbre empathique ?
  • Les autres membres du groupe hack day veulent-ils continuer le projet ?
  • Comment peut-on travailler ensemble sur ce projet ?

Loélia propose de se renseigner auprès des services de la Mairie qui sont en charge du dossier de l’arbre et des éclairages colorés pour avoir toutes les informations et autorisations nécessaires.

Nos invités vont se remettre en contact avec le groupe hack day et seront informés par mail des comptes-rendus du CCQ.

Haut de Jaurès

Habillage des vitrines du haut de Jaurès

Julien, invité, était absent de notre réunion.

Il était prévu qu’il nous parle du collectif brestois qui mène des actions notamment aux Capucins pour décorer et embellir la ville. Ce groupe composé d’architectes et de citoyens volontaires travaille aussi en collaboration avec La Passerelle (centre des arts de la rue) et le Fourneau (centre d’art contemporain).

Il faudrait donc reprendre contact avec lui.

Tiers Lieu

Laure nous a parlé du projet de Tiers Lieu sur le thème de l’alimentation mené par L’IUFN. C’est une plateforme internationale de promotion des systèmes alimentaires durables pour les régions urbaines, basée à AgroParisTech et née en 2012 lors de la conférence internationale HUNGRY CITY – Nourrir la ville de demain. Intermédiaire entre le milieu de la recherche et celui des collectivités territoriales, IUFN sensibilise les décideurs au potentiel des systèmes alimentaires durables comme un nouveau paradigme de développement territorial, en particulier dans les pays de l’OCDE, au Brésil, en Inde, en Chine et en Russie.

Un conseil de politique alimentaire aiderait à redynamiser ce quartier.

La Maison Luxior (assurances) située au n° 223 pourrait s’associer à cette démarche et devenir l’emplacement de ce nouveau projet.

D’autres associations et initiatives locales prévoient des actions (Penn Ar Jazz Brest, Slow Food à Quimper).

Un financement est probable par la caisse des dépôts.

Ce projet mené par Marketa Braine Supkova serait une première en France et intégrerait le thème de la mer.

Sinon, Damien va contacter Brendan Le Faucheur (employé de la Mairie, de la CCI et des Vitrines de Brest en charge de la gestion des pas-de-porte)

Demande de crédits dans le cadre du contrat de ville.

La demande a été envoyée le 2 février 2018.

Laure va contacter Paul Monnoyer pour connaître le verdict.

Végétalisation

Patrice n’a pas pu venir à la réunion mais nous a transmis des informations par mail.

Il a contacté Eaux et Rivières mais a du mal à obtenir une entrevue avec la personne compétente. Il va réessayer. L’objectif serait de monter des ateliers « mousse » au printemps avec des bénévoles du groupe. Il nous tiendra informés.

Fonctionnement du CCQ

Damien se propose d’animer les réunions et de réserver la salle en collaboration avec les anciens membres.

Ludivine fait de même pour prendre des notes et rédiger un compte-rendu qui sera en ligne sur notre site.

Daniel propose de participer à la gestion du site et des moyens de communication.

Une formation sur les outils informatiques par Philippe et Laure est proposée le 21 mars à 18h30 (Date à confirmer). Ceux qui possèdent un PC portable sont invités à l’apporter. Ceux qui n’en ont pas pourront s’en faire prêter (voir avec Philippe).

Prochaine réunion prévue le Lundi 19 mars à 18h30 (à confirmer).

Les membres ont échangé sur les difficultés à trouver des dates qui conviennent à tous. Les réunions se tiendront en alternance le lundi et le jeudi pour permettre à un maximum de membres d’y participer.

D’ici là :

  • Loélia prendra les renseignements sur l’arbre empathique
  • Les membres du hack day vont refaire le point
  • Reprendre contact avec Julien Masson
  • Damien va contacter Brendan Le Faucheur
  • Laure va contacter Paul Monnoyer pour la demande de crédits
  • Patrice va recontacter Eaux et Rivières