CR réunion Jardin Maréchal Juin 8 juillet 2020

Projet « Développement de la biodiversité au square Maréchal Juin »

Rencontre du mercredi 8 juillet 2020, sur place.

Participants :

  • Olivier Nimal, John-David Guillou, Anaïs Boennec – espaces verts de Brest Métropole (BM)
  • Stéphanie Léon – mairie de quartier de Brest-Centre
  • Laure Dosso, Josiane Salaun, Hélène Debeir, Damien Rouillon, Jean Yvon, Jean-Luc Déniel – CCQ Brest-Centre

Il s’agissait de la première rencontre entre le service des espaces verts et nous depuis que notre projet a été retenu pour le budget participatif 2019-2020. Le budget alloué est de 40 000 €.

Entre les deux premiers tours du budget participatif, nous avions pu le présenter et l’expliquer aux services de BM et de la ville. Il avait été dit que le théâtre en plein-air allait demander trop de travaux de terrassements, et que le bassin-abreuvoir serait trop coûteux et trop délicat d’entretien.

À notre rencontre d’aujourd’hui, le service est arrivé avec un projet correspondant bien à notre objectif :

  • Dans la zone de pelouse actuelle, il y aura une bande périphérique de 3 à 4 mètres de pelouse entourant des zones de prairies fleuries d’environ 3500 m². Il faut encore rechercher les mélanges de graines assez rustiques (40 € par kg de graines) pour donner l’effet recherché tout en évitant des sélections trop horticoles qui présenteraient le risque de mal évoluer.
  • Dans la zone en sous-bois, les herbes seront laissées en pousse spontanée (pas de semis).
  • Aucun arbre ne sera coupé, sous réserve de quelques élagages nécessaires.
  • La mise en valeur de l’escalier est difficile. Rien ne sera planté de chaque côté.
  • Les buissons à baies qui seront plantés ne sont pas encore choisis (nous pouvons faire des suggestions exemple sur les myrtilliers : https://www.ribanjou.com/106-Myrtillier). Ils iront préférentiellement en périphérie, sur les pentes. La partie basse du jardin s’y prête bien.
  • Le mobilier de jardin sera en bois naturel. L’ancien mobilier sera à renouveler. On cherchera à aménager des zones conviviales pour réunion de petits groupes. Une table ou un banc coûte environ 500 € sans compter l’installation.
  • Les nichoirs seront achetés (une quinzaine pour respecter les territoires de leurs habitants).
  • Des abreuvoirs sur pied pour les oiseaux pourront être installés mais ils ne pourront pas avoir d’alimentation continue (nombre, matériau à voir).
  • Les hôtels à insectes seront construits par les espaces verts, dans le style de ce qui a pu être vu sur des ronds-points.
  • La signalétique et les panneaux pédagogiques sont prévus dans le budget, à étudier avec nous (3000 €).
  • Le service des espaces verts ne prend pas à son compte l’animation impliquant des écoles ou des associations. Ce sera notre rôle, avec le concours de la mairie de quartier qui est en relation avec les écoles.

Les travaux pourront débuter en octobre 2020. La zone de prairie fleurie demandera des travaux de terrassement (2,50 € / m2). Il faut retirer une couche superficielle de terre de quelques centimètres car actuellement elle est trop riche à cause des déchets de tonte qui y sont laissés.

Nous avons tenu à rappeler notre volonté d’être associés aux différentes étapes d’avancement du projet, ce qui est accepté. D’autres rencontres de ce type et d’autres contacts auront lieu à partir de la rentrée.

Il serait intéressant de pouvoir estimer l’impact de notre projet sur la biodiversité. L’association Bretagne Vivante pourrait être contactée pour demander si un comptage d’oiseaux pourrait être réalisé avant le début des travaux.

Ci-dessous deux images proposées à la discussion par le service Espaces Verts, l’une du mobilier de jardin, l’autre de la jachère fleurie.

Kerigonan : Une initiative citoyenne

Initiative citoyenne dans le quartier de Kerigonan #brestcentre : un distributeur collaboratif de sacs à déjections animales a été installé aujourd’hui en haut de la rue Becquerel.
Situé à proximité du Rond de Jardin, il est au service de toutes les personnes promenant leur chien (ou autre animal !) dans le quartier. Chacun.e peut contribuer en y déposant des sacs (plastiques de préférence, tant qu’ils existent encore !). Merci au service de la propreté de la ville de l’avoir installé.

N’hésitez pas, si besoin, pas à en demander un dans votre quartier en vous adressant au service de la proximité. Celui-ci est un prototype destiné à être copié !

Le Jardin Extraordinaire

extrait du Télégramme le 3 août 2019

Le jardin extraordinaire tarde à pousser

Les botanistes passionnés de l’association « Jardins extraordinaires de Brest » ont fait partie des sept lauréats de la saison 1 du budget participatif. Leur projet de jardin exotique situé sur les falaises du port de commerce, près de la rue Poullic-Al-Lor, est même arrivé en tête des suffrages. À la clef, l’une des plus grosses enveloppes (120 000 €) mises en jeu.

Mais six mois plus tard, quand on surplombe le site, rien n’a bougé ou presque. Le lierre et la végétation enserrent toujours le belvédère à colonnette monté en pierres de Logonna, et la sécurisation de la rampe d’accès n’a pas commencé. Bref, les conditions ne sont toujours pas réunies pour envisager les premières plantations. « C’est un peu long à se dessiner », confirme Jacques Phillipot, le président de l’association, qui ne cache pas une certaine impatience.

 

« Un peu frustrant »


« On trouve que cela n’avance pas assez vite et c’est un peu frustrant », poursuit le bénévole. Il est vrai que la proximité de la villa Mathon, classée aux Monuments historiques, a un peu retardé les choses, car il fallait que les Bâtiments de France délivrent leur feu vert. Les études techniques de mise en sécurité et d’accessibilité du site prennent aussi du temps. En tout état de cause, les plantations ne devraient pas pouvoir commencer avant le début d’année prochaine, selon la collectivité. « Si cela se vérifie, c’est bien dommage. On aurait aimé planter fin août-début septembre. Car après, l’hiver vient vite et, pour des plantes subtropicales, il est trop tard ».

L’association aurait aimé pouvoir montrer suffisamment d’éléments remarquables pour les fêtes maritimes de 2020. « C’était un objectif intéressant à tenir, pour nous comme pour la Ville ». En attendant, les bénévoles passionnés ne restent pas inactifs. Ils ont réussi à collecter les 2 300 € nécessaires à l’acquisition d’un palmier très rare à la vente, le butiagrus, grâce à l’ouverture d’une cagnotte participative sur le net. Ils ont aussi des promesses de dons des jardins botaniques, de la Société française d’acclimatation ou encore d’associations horticoles. Jacaranda, doriantès du Mexique, jubaea du Chili et autres espèces exotiques n’attendent plus qu’à trouver leur place sur le plateau d’herbe qui surplombe les falaises.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/brest/budget-participatif-un-inventaire-a-la-prevert-02-08-2019-12353015.php#ZwHrMkZ6kwcquYWH.99

Voir l’article

Actualité estivale de Paule Kingleur

Les membres de la commission « embellir » connaissent bien Paule Kingleur, artiste associée qui a conçu et réalisé avec le CCQ-BC l’action « Brest rayonne » l’an dernier et « A pieds sur le pont » en 2017.

Cette année, son travail est à l’honneur dans le magazine été des Biocoops « Culture Bio ».

Nous espérons la revoir bientôt, pour un autre projet à l’occasion des Fêtes Maritimes Brest 2020.

Un nouveau jardin à Brest ?

Et pourquoi, dans le cadre du 1er budget participatif de la ville, ne pas soutenir ce projet d’un nouveau jardin à Brest-centre en votant pour la création d’un

jardin extraordinaire sur les falaises du port de commerce ?

Cela se passe ici :

👉http://bit.ly/2Pgb6mZ

Vous voulez en savoir plus sur ce projet (et les 22 autres) ?

Rendez-vous à la mairie samedi 26 janvier, on vous expliquera tout, et vous pourrez aussi voter pour vos 5 projets préférés.

un kiosque à lecture place Wilson !

Avez-vous pensé à voter pour soutenir ce projet du groupe Embellir ?

le projet  » Un kiosque à lecture sur la place Wilson » a été déposé pour obtenir le soutien du budget participatif de la ville. Il s’agit d’y installer une boîte à livres et quelques sièges afin de transformer cet espace peu utilisé en un lieu convivial favorisant le partage et la lecture. D’autres éléments accessoires pourront y trouver leur place : prises USB de recharge par énergie solaire, pompe à vélo, fontaine … Le mobilier installé sera démontable et n’entraînera aucune modification de l’architecture du kiosque existant. Par contre il le mettra en valeur par une fréquentation accrue pour un usage solidaire (partage de livres et d’idées) et le rendra moins austère.

Pour obtenir ce budget, le kiosque a besoin de vos votes par Internet avant la fin du mois d’octobre.

Il suffit de 4 étapes :

– 1 – Créez un compte en allant sur la page : Créer mon compte
– 2 – Allez consulter vos mails pour confirmer votre inscription
– 3 – Connectez-vous sur le site jeparticipe.frest.fr : Espace sécurisé
– 4 – Rejoignez le projet Un kiosque à lecture sur la place Wilson et cliquez sur le pouce. Il était blanc et il est devenu rouge. Votre vote a été pris en compte.

thumbnail of kiosque