Œuvre du marin breton, 110 ans déjà

Article paru dans "La lettre de Brest-Centre " n°8

L’association, nichée au 24 quai de la Douane, perpétue aujourd’hui une oeuvre née en 1899 par la volonté de Jacques de Thézac. Ce marin d’adoption, installé à Sainte Marine dans le Finistère, juge sa vie privilégiée par rapport à celle des marins pêcheurs qu’il côtoie. Il décide alors de se consacrer à éduquer les marins, améliorer leurs conditions de vie et les détourner de l’alcool.
L’association est à Brest depuis 1968 et logée au port de commerce depuis une quinzaine d’années. Ses deux activités essentielles et indissociables, n’ont pas varié depuis 110 ans ! Outre les bénévoles, elles occupent deux salariés (temps plein et mi-temps) qui oeuvrent à :
 • la création de l’Almanach du Marin Breton qui nécessite une mise à jour permanente des données réglementaires de plus de 250 ports grâce à un réseau de plus de 50 correspondants et administrations (Service Hydrographique et Océanogra- phique de la Marine, Bureau des Longitudes etc…),
• l’action sociale réalisée grâce aux bénéfices de la vente de l’Almanach (20 000 exemplaires/an). Cette action sociale aide environ 120 familles/an au travers de prêts modestes, dits prêts d’honneur, sans intérêt et remboursables en toutes petites fractions, ou même de dons dans des cas d’extême misère. Chez les professionnels de la mer, la crise se fait aussi ressentir durement…
On comprend alors l’importance que revêt la vente de l’Almanach (2 tomes, 23 €). L’édition 2011 benéficie de contributions bénévoles (Ifremer, IUEM, SNSM, médecins…) et de l’ajout d’un journal de bord et d’un livret d’entretien.
Pour être toujours plus présent et plus fort sur le terrain de la solidarité, l’association qui ne reçoit aucune subvention publique, a toujours besoin de membres bienfaiteurs qui peuvent cotiser à partir de 10 €. Elle encourage les dons et legs des particuliers.


“_Chez les gens de mer, la solidarité n’est pas un vain mot_!_”
http://www.marinbreton.com